8° dimanche du Temps ordinaire (Matthieu 6, 24-34) (DiMail 510)

27.02.2011
DiMail 510

Comme les disciples s'étaient rassemblés autour de Jésus, sur la montagne, il leur disait :
« Aucun homme ne peut servir deux maîtres : ou bien il détestera l'un et aimera l'autre, ou bien il s'attachera à l'un et méprisera l'autre. Vous ne pouvez pas servir à la fois Dieu et l'Argent.
C'est pourquoi je vous dis : Ne vous faites pas tant de souci pour votre vie, au sujet de la nourriture, ni pour votre corps, au sujet des vêtements. La vie ne vaut-elle pas plus que la nourriture, et le corps plus que les vêtements?
Regardez les oiseaux du ciel : ils ne font ni semailles ni moisson, ils ne font pas de réserves dans des greniers, et votre Père céleste les nourrit. Ne valez-vous pas beaucoup plus qu'eux?
D'ailleurs, qui d'entre vous, à force de souci, peut prolonger tant soit peu son existence?
Et au sujet des vêtements, pourquoi se faire tant de souci ? Observez comment poussent les lis des champs : ils ne travaillent pas, ils ne filent pas.
Or je vous dis que Salomon lui-même, dans toute sa gloire, n'était pas habillé comme l'un d'eux.
Si Dieu habille ainsi l'herbe des champs, qui est là aujourd'hui, et qui demain sera jetée au feu, ne fera-t-il pas bien davantage pour vous, hommes de peu de foi?
Ne vous faites donc pas tant de souci ; ne dites pas : 'Qu'allons-nous manger?' ou bien : 'Qu'allons-nous boire?' ou encore : 'Avec quoi nous habiller?'
Tout cela, les païens le recherchent. Mais votre Père céleste sait que vous en avez besoin.
Cherchez d'abord son Royaume et sa justice, et tout cela vous sera donné par-dessus le marché.
Ne vous faites pas tant de souci pour demain : demain se souciera de lui-même ; à chaque jour suffit sa peine. »

Traduction AELF

En ce 8° dimanche du Temps ordinaire A, après le chapitre 5, le lectionnaire des dimanches ordinaires met de côté le début du chapitre 6 que nous entendrons le Mercredi des cendres. Jésus invite ses disciples à choisir Dieu et à Lui confiance car il connaît nos besoins quotidiens et futurs (Mt 6, 24-34).
Voici quelques questions pour l’Evangile de ce dimanche :
- Quand ai-je fait l’expérience que je ne puis servir deux maîtres à la fois ?
- Quand me suis-je fait du souci pour des choses matérielles ?
- Comment me suis-je rendu(e) compte que Dieu sait ce dont j’ai besoin ?
- Qu’est-ce que l’observation de la nature m’aide à comprendre sur l’action divine ?
- Quel est mon rapport au jour présent et à demain?

Pour les couples et les (grands-) parents :
- Quand ai-je fait l’expérience que mon cœur ne peut pas être divisé et partagé entre deux personnes ?
- Quand nous sommes-nous fait du souci pour nous, pour l’un de nos (petits-) enfants ?

Pour ceux qui travaillent (professionnellement ou à la maison) :
- Comment mon travail me permet de ne pas me faire de souci pour demain ?
- Quand ai-je fait l’expérience que le Seigneur connaissait mes besoins actuels ?

Pour les ados :
- Comment est-ce que j'utilise l'argent de poche que mes parents pourraient me donner ou que je gagne ?
- Qu'est-ce qui m'inquiète ? Sur quel plan est-ce que je ne m'inquiète pas car j'ai confiance en Dieu ?

Bonne semaine.
OJ+

Voir aussi la 1° lecture (Is 49, 14-15) [DiMail 513]
Voir aussi le psaume (Ps 61 (62)) [DiMail 512]
Voir aussi la 2° lecture (1 Co 4, 1-5) [DiMail 511

Lire l'homélie "Confiance de et en Dieu" (2.03.2014)

Nul ne peut servir deux maîtres à la fois

Nul ne peut servir deux maîtres à la fois

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
DiMails © 2006 -  Hébergé par Overblog