1° dimanche de Carême B (Marc 1, 12-15) (DiMail 61)

8/03/03
DiMail 61 (revu)

Jésus venait d’être baptisé. Aussitôt l’Esprit le pousse au désert. Et dans le désert il resta quarante jours, tenté par Satan. Il vivait parmi les bêtes sauvages, et les anges le servaient.
Après l'arrestation de Jean Baptiste, Jésus partit pour la Galilée proclamer la Bonne Nouvelle de Dieu ; il disait : « Les temps sont accomplis : le règne de Dieu est tout proche. Convertissez-vous et croyez à la Bonne Nouvelle. »

Traduction AELF

Jésus venait d’être baptisé. Aussitôt l’Esprit le pousse au désert. Et dans le désert il resta quarante joursEn ce 1° dimanche de Carême B, Jésus est poussé par l'Esprit au désert (Mc 1, 12-15) dans le combat avec celui qui veut "tester" notre condition de disciple, c'est-à-dire de fils et de filles de Dieu. Jésus nous a proposé trois "armes", 3 moyens, le mercredi des cendres Mt 6, 1-6.16-18). Elles seront déterminantes lors de la Passion : le partage (ouverture aux autres, logique du don dans la discrétion; partage du pain et don de son Corps, de son Sang (Mc 14, 22-24), de sa vie), la prière (ouverture à Dieu, logique de l'action de grâce et de l'intimité avec le Père; prière à Gethsémani (Mc 14, 32-39, notamment 38)), le jeûne (ouverture à soi, logique de la pause des excès et de notre volonté de puissance qui nous centrent toujours plus sur nous-mêmes; le silence de Jésus aux provocations (Mc 15, 2-5 . 29-32)).
Marc est très discret sur les épreuves au désert. Retenons avant tout, que Jésus est poussé au désert par l'Esprit qui continue à reposer sur Lui. Il est le Messie, le Christ, l'Oint de Dieu, Celui qui a reçu l'Esprit. Les anges le servaient. Il sort vainqueur des tentations. Nous avons droit aux premiers mots de Jésus dans cet Évangile (v. 15). Il accomplit les promesses messianiques. La 2° phrase sonne comme en écho à l'appel de conversion entendu mercredi dernier lors de l'imposition des cendres...

Voici quelques questions pour l’Evangile de ce dimanche :
- Comment vais-je vivre le carême cette année pour que je (re)découvre le sens de mon baptême, de ma condition de fils/fille de Dieu, mis(e) en mouvement par l'Esprit?
- Quel lieu, quel temps peut être mon désert pour que je me laisse à nouveau séduire par Dieu (cf 1° lecture de dimanche dernier :
Os 2, 16-17b . 21-22) ?
- Lors d'une tentation, d'une mise à l'épreuve, quelle parole, quelle personne, quel messager (= ange) de Dieu, peut venir me réconforter et m'éviter de succomber?
- À quel(s) signe(s) est-ce que je reconnais la présence du règne de Dieu?
- Qu'ai-je à convertir, à changer dans ma vie pour croire à la Bonne Nouvelle?

Pour les couples et les (grands-) parents :
- Comment surmontons-nous la traversée de temps difficiles pour notre couple et pour notre famille?
- Comment participons-nous à la proposition de la foi ensemble?

Pour ceux qui travaillent (professionnellement ou à la maison) :
- Quelles attitudes me demande-t-on d'avoir dans mon milieu professionnel? Est-ce que je sens une contradiction avec un agir chrétien et ma foi?
- Comment puis-je mettre l'être humain au coeur de mes préoccupations professionnelles?

Pour les ados :
- Quand ai-je été au-delà de mes forces ?
- Quand est-ce que j'ai trouvé une Parole de Dieu face à une situation difficile ?

Pour les enfants :
- Pendant le carême, de quoi est-ce que je décide de me priver ?
- Quelle parabole ou rencontre de Jésus est-ce que j'aime bien
?

Bonne semaine.
OJ+

Voir aussi la 1° lecture (Gn 9, 8-15) [DiMail 203]
Voir aussi le psaume 24 (25) [DiMail 567]
Voir aussi la 2° lecture (1 P 3, 18-22) [DiMail 389]

Lire l'homélie "Lieux de combat" (22.02.2015)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
DiMails © 2006 -  Hébergé par Overblog