17° dimanche du Temps ordinaire B (Jean 6, 1-15) (DiMail 81)

27/07/03
DiMail 81 (revu)

Jésus été passé de l'autre côté du lac de Tibériade (appelé aussi mer de Galilée). Une grande foule le suivait, parce qu'elle avait vu les signes qu'il accomplissait en guérissant les malades. Jésus gagna la montagne, et là, il s'assit avec ses disciples. C'était un peu avant la Pâque, qui est la grande fête des Juifs.
Jésus leva les yeux et vit qu'une foule nombreuse venait à lui. Il dit à Philippe : « Où pourrions-nous acheter du pain pour qu'ils aient à manger ? »
Il disait cela pour le mettre à l'épreuve, car lui-même savait bien ce qu'il allait faire. Philippe lui répondit : « Le salaire de deux cents journées ne suffirait pas pour que chacun ait un petit morceau de pain. »
Un de ses disciples, André, le frère de Simon-Pierre, lui dit : « Il y a là un jeune garçon qui a cinq pains d'orge et deux poissons, mais qu'est-ce que cela pour tant de monde ! »
Jésus dit : « Faites-les asseoir. » Il y avait beaucoup d'herbe à cet endroit. Ils s'assirent donc, au nombre d'environ cinq mille hommes. Alors Jésus prit les pains, et, après avoir rendu grâce, les leur distribua ; il leur donna aussi du poisson, autant qu'ils en voulaient.
Quand ils eurent mangé à leur faim, il dit à ses disciples : « Ramassez les morceaux qui restent, pour que rien ne soit perdu. » Ils les ramassèrent, et ils remplirent douze paniers avec les morceaux qui restaient des cinq pains d'orge après le repas.
À la vue du signe que Jésus avait accompli, les gens disaient : « C'est vraiment lui le grand Prophète, celui qui vient dans le monde. »
Mais Jésus savait qu'ils étaient sur le point de venir le prendre de force et faire de lui leur roi ; alors de nouveau il se retira, tout seul, dans la montagne.

Traduction AELF

En ce 17° dimanche du temps ordinaire B, Jésus, après avoir “enseigné la foule” (Mc 6,34) (liturgie de la Parole) va la nourrir (liturgie de l’Eucharistie). La suite de Mc est le récit où Jésus nourrit la foule venue l’écouter. La liturgie nous propose cependant d’écouter la version de Jean (Jn 6, 1-15). Et suivra pendant 4 dimanches consécutifs sa catéchèse sur l’Eucharistie, le discours sur le pain de Vie. Jean ne raconte pas la Cène. Et pourtant, cet événement a lieu “avant la fête de la Pâque” (v. 4) ! Nous retrouverons Marc plus tard (22° dimanche).
Retenons que Jésus ne peut rien faire sans nous! mais allons-nous lui permettre d’agir et d’accomplir de grands signes avec ce que nous lui apportons?

Voici quelques questions pour l’Évangile de ce dimanche :
- Pour quelle(s) raison(s) suis-je à la recherche de Jésus?
- Quel regard est-ce que je porte sur les autres? Suis-je attentif(ve) aux ressources et aux talents de chacun? à ce que chacun apporte? Comment puis-je susciter et faire grandir chez les autres leur capacité à donner?
- Qu’est-ce que je donne à Jésus? Qu’est-
ce que je fais qu’il va transformer en moi pour que d’autres en bénéficient?
- Qu’est-ce que je reçois en abondance, de telle sorte que je n’aie vraiment besoin d’autant?
- Quelle profession de foi puis-je faire à la vue du signe que Jésus avait accompli? à l’occasion de chaque eucharistie à laquelle je participe?

Pour les couples et les (grands-) parents :
- Quelle est ma faim pour notre couple et notre couple? Quelle est celle de mon conjoint? de nos (petits-) enfants?
- Comment est-ce que j’accueille ce que celui/celle que mon cœur aime me donne?
- À quelles occasions nous réjouissons-nous et nous émerveillons-nous ensemble de ce dont nous sommes témoins?

Pour ceux et celles qui travaillent (professionnellement ou dans leur foyer) :
- Comment ce que je donne à la quête et au denier de l’Église peut-il le fruit de mon travail que j’apporte et que je partage pour la vie de l’Église?
- Dans mon travail, est-ce que je me contente de faire le minimum qui m’est demandé? Quand il m’arrive d’en faire un peu plus, qu’est-ce que cela change pour
moi et pour les autres
?
Pour les ados :
- Qu'est-ce que j'ai envie de donner à Jésus pour qu'il le partage pour le plus grand nombre qui en a aussi besoin que moi?
-
Qu'est-ce que j'ai vu Jésus donner en abondance au point qu'il avait donné plus que ce qui était nécessaire?

Bonne semaine.
OJ+

Voir aussi la 1° lecture (2 R 4, 42-44) [DiMail 410]
Voir aussi le psaume 144 (145) [DiMail 590]
Voir aussi la 2° lecture (Ep 4, 1-6) [DiMail 411]

Lire l'homélie "Du peu de l'homme, Dieu donne en abondance" (26.07.2015)

DiMails © 2006 -  Hébergé par Overblog