31° dimanche du Temps ordinaire B (Hebreux 7, 23-28) (DiMail 428)

1.11.2009
DiMail 428 

Dans l'ancienne Alliance, un grand nombre de prêtres se sont succédé parce que la mort les empêchait de durer toujours.
Jésus, lui, puisqu'il demeure éternellement, possède le sacerdoce qui ne passe pas. C'est pourquoi il est en mesure de sauver d'une manière définitive ceux qui s'avancent vers Dieu grâce à lui, car il vit pour toujours, afin d'intercéder en leur faveur. C'était bien le grand prêtre qu'il nous fallait : saint, sans tache, sans aucune faute ; séparé maintenant des pécheurs, il est désormais plus haut que les cieux. Il n'a pas besoin, comme les autres grands prêtres, d'offrir chaque jour des sacrifices, d'abord pour ses péchés personnels, puis pour ceux du peuple ; cela, il l'a fait une fois pour toutes en s'offrant lui-même. Dans la loi de Moïse, ce sont des hommes remplis de faiblesse qui sont désignés comme grands prêtres. Mais plus tard, quand Dieu s'engage par serment, il désigne son Fils qu'il a pour toujours mené à sa perfection.

Traduction AELF

En ce 31° dimanche du Temps ordinaire B, l’auteur met en valeur les originalités du Christ Jésus grand Prêtre par rapport aux grands prêtres de l’Alliance mosaïque (He 7, 23-28).

Voici quelques questions pour la 2° lecture de ce dimanche :
- Comment est-ce que je vis les changements de prêtres dans ma paroisse ?
- Qu’est-ce que je fais de particulier en cette année sacerdotale ?
- Quand est-ce que je prie de préférence le Seigneur Jésus par rapport à Dieu le Père ou au St Esprit ?
- Parmi les prêtres que je connais, dans ce qu’ils sont et font, qu’est-ce qui les fait ressembler au Christ ?
- Comment est-ce que je m’offre moi-même à Dieu lors de l’Eucharistie ?

Pour les couples et les (grands-) parents :
- Quel prêtre nous aide (a aidés) dans notre vie de couple et de famille ?
- Que demandons-nous ensemble dans notre prière en couple ?

Pour ceux qui travaillent (professionnellement ou à la maison) :
- Comment est-ce que je vis les changements de politique au gré de celui de l’actionnaire majoritaire, de dirigeants ou de mon supérieur immédiat ?
- Quelles sont les faiblesses des personnes avec lesquelles je travaille ? Quelles sont les miennes ?

Bonne semaine.
OJ+

Voir aussi la 1° lecture (Dt 6, 2-6) [DiMail 237]
Voir aussi le psaume 118 (119) [DiMail 537]
Voir aussi l'Evangile (Mc 12, 28b-34) [DiMail 238]

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
DiMails © 2006 -  Hébergé par Overblog