24° dimanche du Temps ordinaire A (Siracide 27, 30 - 28,7) (DiMail 179)

DiMail 179 (revu)

Rancune et colère, voilà des choses abominables où le pécheur s'obstine. 
L'homme qui se venge éprouvera la vengeance du Seigneur ; celui-ci tiendra un compte rigoureux de ses péchés.
Pardonne à ton prochain le tort qu'il t'a fait ; alors, à ta prière, tes péchés seront remis.
Si un homme nourrit de la colère contre un autre homme, comment peut-il demander à Dieu la guérison ?
S'il n'a pas de pitié pour un homme, son semblable, comment peut-il supplier pour ses propres fautes ?
Lui qui est un pauvre mortel, il garde rancune ; qui donc lui pardonnera ses péchés ?
Pense à ton sort final et renonce à toute haine, pense à ton déclin et à ta mort, et demeure fidèle aux commandements.
Pense aux commandements et ne garde pas de rancune envers le prochain, pense à l'Alliance du Très-Haut et oublie l'erreur de ton prochain.
Traduction AELF

En ce 24° dimanche du temps ordinaire A, Ben Sirac le Sage invite à rompre avec la rancune et la colère en pardonnant (Si 27,30 - 28,7).
Voici les quelques questions pour la 1° lecture de ce dimanche :
- Dans quelle(s) situation(s) est-ce que je m’obstine?
- Quelle(s) rancune(s) et/ou colère(s) ai-je encore dans le coeur?
- Quand ai-je voulu me venger?
- Quelle heureuse expérience de pardon donné ai-je déjà vécu?
- De quoi Dieu m’a-t-il déjà guéri?

Pour les couples et les (grands-) parents :
- Quelle rancune contre la personne que mon coeur aime ai-je (encore) dans le coeur? Comment est-ce que je pourrais lui en parler?
- A quel sujet ai-je mis en colère la personne que mon coeur aime? Avons-nous pris le temps de nous expliquer paisiblement après?

Pour ceux qui travaillent (professionnellement ou à la maison) :
- A la suite de quelle(s) circonstance(s) me suis-je sentie blessé(e) et ne me suis-je donc pas reconnu(e)?
- Quelle(s) personne(s) avec qui je travaille ai-je du mal à pardonner?

 

 

 

Bonne semaine.
OJ+

Voir aussi le psaume (Ps 102 (103)) [DiMail 545]
 Voir aussi la 2° lecture (Rm 14, 7-9) [DiMail 544]
Voir aussi l'Evangile (Mt 18, 21-35) [DiMail 36]

Lire l'homélie "Vengeance ou pardon" (13.09.2020)

Lire l'homélie "Celui qui a annulé la dette de 60 millions" (17.09.2017)

Rancune et colère, voilà des choses abominables où le pécheur s'obstine.

Rancune et colère, voilà des choses abominables où le pécheur s'obstine.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
DiMails © 2006 -  Hébergé par Overblog