4° dimanche de Pâques C (Jean 10, 27-30) (DiMail 118)

DiMail 118

Jésus avait dit aux Juifs : « Je suis le Bon Pasteur (le vrai berger). » Il leur dit encore : « Mes brebis écoutent ma voix ; moi je les connais, et elles me suivent. Je leur donne la vie éternelle : jamais elles ne périront, personne ne les arrachera de ma main.
Mon Père, qui me les a données, est plus grand que tout, et personne ne peut rien arracher de la main du Père. Le Père et moi, nous sommes UN. »

Traduction AELF

En ce 4° dimanche après Pâques C, Jésus se présente à nous comme le bon berger qui est UN avec son Père (Jn 10, 27-30).
Voici quelques questions pour l’Évangile de ce dimanche :
- Quels moyens est-ce que je me donne pour écouter la voix du bon berger?
- Que Jésus connaît-il de moi? Qu’est-ce que le(s) prêtre(s) de ma paroisse connaisse(nt) de moi?
- Quand me suis-je senti(e) protégé(e) par le Christ?
- Quelles assurance et sécurité me donne-t-il?
- Comment est-ce que je fais l’unité de ma vie?

Pour les couples et les (grands-) parents :
- Comment reconnaissons-nous que notre sacrement de mariage est participation à la vie éternelle?
- Comment notre union s’enrichit-elle de l’unité entre le Fils et son Père?

Pour ceux et celles qui travaillent (professionnellement ou au foyer) :
- Qu’est-ce que je connais sur ceux qui travaillent avec moi?
- Qu’ai-je l’impression de suivre et de subir (à contre-coeur?)?

Pour les ados :
- Quand ai-je fait l'expérience que Jésus me connaissait?
- Qu'est-ce qui me rassure parce que je suis dans la main de Dieu?

Pour les disciples-missionnaires :

- Quelle personne ai-je conduite à Jésus pour qu'elle L'écoute, Le suive et Le connaisse?

- Quelle personne puis-je inviter à choisir la vie avec le Christ Jésus et à venir se mettre dans la main du Christ?

Bon mois de mai. Quelle place Marie a-t-elle dans ma prière?
OJ+  

Voir aussi la 1° lecture (Ac 13, 14.43-52) [DiMail 264]
Voir aussi le psaume 99 (100) [DiMail 610]
Voir aussi la 2° lecture (
Ap 7, 9.14b-17) [DiMail 456]

Lire l'homélie "Deux nouvelles brebis" (7.05.2022)

Lire l'homélie "Disciples-missionnaires à la manière de Paul et Barnabé" (11.05.2019)

Lire l'homélie "Des vocations au sein d'une Eglise priante et joyeuse" (17.04.2016)

Le bon pasteur

Le bon pasteur

Le verbe "connaître" est important dans la Bible. La connaissance dépasse un savoir intellectuel. Il ne suffit pas de "naître de l’eau et de l’Esprit" (Jn 3,4) pour savoir qui est Jésus et Dieu. Comme dans toute amitié, et la relation que le Christ nous propose de vivre avec Lui en est une, cela nécessite du temps et de se rencontrer pour dépasser les premières impressions et pour naître-ensemble (= con-naître). Il existe alors une certaine intimité entre les personnes, d’un coeur à coeur, qui va jusqu’au corps à corps pour un couple. Pour ce qui concerne Dieu, Il nous a laissé les signes de sa présence et de son amour, l’Eucharistie, sa Parole et toutes les médiations humaines que nous ne soupçonnons peut-être pas.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
DiMails © 2006 -  Hébergé par Overblog