25.01 Fête de la Conversion de St Paul (Actes 22, 3-16) (DiMail 381)

25.01.2009
DiMail 381

En ces jours-là, Paul dit au peuple : « Je suis Juif, né à Tarse en Cilicie, mais élevé ici dans cette ville, où, à l’école de Gamaliel, j’ai reçu une éducation strictement conforme à la Loi de nos pères ; j’avais pour Dieu une ardeur jalouse, comme vous tous aujourd’hui. J’ai persécuté à mort ceux qui suivent le Chemin du Seigneur Jésus ; j’arrêtais hommes et femmes, et les jetais en prison ; le grand prêtre et tout le collège des anciens peuvent en témoigner.
Ces derniers m’avaient donné des lettres pour nos frères de Damas où je me rendais : je devais ramener à Jérusalem, ceux de là-bas, enchaînés, pour qu’ils subissent leur châtiment.

Donc, comme j’étais en route et que j’approchais de Damas, soudain vers midi, une grande lumière venant du ciel m’enveloppa de sa clarté. Je tombai sur le sol, et j’entendis une voix me dire : ‘ Saul, Saul, pourquoi me persécuter ?’
Et moi je répondis : ‘Qui es-tu, Seigneur ?
– Je suis Jésus le Nazaréen, celui que tu persécutes.’
Ceux qui étaient avec moi virent la lumière, mais n’entendirent pas la voix de celui qui me parlait. Alors je dis : ‘Que dois-je faire, Seigneur ?’
Le Seigneur me répondit : ‘Relève-toi, va jusqu’à Damas, et là on te dira tout ce qu’il t’est prescrit de faire.’

Comme je n’y voyais plus rien, à cause de l’éclat de cette lumière, je me rendis à Damas, conduit par la main de mes compagnons.
Or, Ananie, un homme religieux selon la Loi, à qui tous les Juifs résidant là rendaient un bon témoignage, vint se placer près de moi et me dit : ‘Saul, mon frère, retrouve la vue.’
Et moi, au même instant, je retrouvai la vue, et je le vis. Il me dit encore :‘Le Dieu de nos pères t’a destiné à connaître sa volonté, à voir celui qui est le Juste et à entendre la voix qui sort de sa bouche. Car tu seras pour lui, devant tous les hommes, le témoin de ce que tu as vu et entendu. Et maintenant, pourquoi tarder ? Lève-toi et reçois le baptême, sois lavé de tes péchés en invoquant son nom.’

Nouvelle Traduction liturgique de la Bible AELF

En cette fête de la conversion de St Paul, le persécuté raconte sa rencontre avec le Ressuscité sur le chemin de Damas (Ac 22, 3-16).

Voici quelques questions pour la 1° lecture de ce dimanche :
- Quand me suis-je senti(e) menacé(e) de mort ?
- Quand est-ce que je relis les grandes étapes de ma vie ?
- Quand ai-je été saisi(e) par le Christ ? Quel fut mon chemin de Damas ?
- Quel croyant m’a aidé à authentifier et comprendre ce que j’avais vécu ?
- Qui m’a fait changer complètement d’idée sur un sujet important ?

Pour les couples et les (grands-) parents :
- Pour lequel de nos (petits-) enfants ai-je eu peur ?
- Comment la personne que mon cœur aime m’a-t-elle permis de me relever dans une situation extrêmement difficile ?

Pour ceux qui travaillent (professionnellement ou à la maison) :
- Quelle personne m’a-t-elle, un jour, menacé(e) ?
- Quand ai-je été tenté(e) de travailler pour mon concurrent ?

Bonne semaine.
OJ+

Voir aussi le psaume (Ps 116 (117)) [DiMail 497]
Voir aussi l'Evangile (Mc 16, 15-18) [DiMail 215]

comme j'étais en route et que j'approchais de Damas, vers midi, une grande lumière venant du ciel m'enveloppa soudain. Je tombai sur le sol, et j'entendis une voix qui me disait : 'Saul, Saul, pourquoi me persécuter ?'

comme j'étais en route et que j'approchais de Damas, vers midi, une grande lumière venant du ciel m'enveloppa soudain. Je tombai sur le sol, et j'entendis une voix qui me disait : 'Saul, Saul, pourquoi me persécuter ?'

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
DiMails © 2006 -  Hébergé par Overblog