Celui à qui les Saints font confiance Homélie Toussaint (1.11.2017)

Mercredi 1° novembre 2017 Toussaint St Etienne  St Henri Colombes

Celui à qui les Saints font confiance

En entrant dans cette chapelle avant que la messe commence, avez-vous remarqué les vitraux ? Avez-vous jeté un regard vers les statues qui encadrent l’entrée du chœur ? Avez-vous pris le temps de regarder le prénom de ces personnes, la manière dont elles sont représentées ? Arrêtons-nous aujourd’hui avec cette question : non pas pourquoi ont-ils été reconnus saint ou sainte par l’Eglise?, mais pourquoi Myriam a pris au sérieux la demande d’un ange ? Pourquoi Joseph a accepté d'élever Jésus le fils de Marie? Pourquoi Simon qui était pêcheur sur le lac de Galilée et qui n’était pas au chômage a tout quitté avec son frère André pour suivre Jésus ? Pourquoi Saul de Tarse qui était un juif sérieux, un pharisien, formé à l’école des grands de son époque, d’une grande culture grecque de son temps, alors qu’il avait reçu une lettre pour aller persécuté et tué les disciples de Jésus de Nazareth, à Damas en Syrie, pourquoi a-t-il fait le contraire de ce qu’il avait dit? Pourquoi Etienne a-t-il accepté de se mettre au service des veuves à la demande des apôtres ? Pourquoi Henri, l’empereur du St Empire romain-germanique au début du XI° S., a protégé le clergé et favorisé des réformes monastiques ? Pourquoi Geneviève a-t-elle décidé de prier pour Lutèce que des agresseurs venaient piller ? Pourquoi Louis XI, roi de France, a décidé d’être au service de son peuple plus que de servir ses intérêts personnels ? Pourquoi St Bernard a-t-il fondé un nouvel ordre religieux? Pourquoi St François d’Assise a-t-il préféré reconstruire l’Eglise de l’intérieur plutôt qu’en la quittant? Pourquoi St François Xavier est-il parti en Asie annoncer Jésus mort et ressuscité? Pourquoi Denis, évêque de Paris, n’a-t-il pas fui avant d’être décapité? Pourquoi Remi a-t-il baptisé Clovis? Pourquoi Bernadette a-t-elle répété ce que Marie lui avait dit à la grotte de Massabielle? Pourquoi Vincent de Paul s’est-il autant occupé des galériens, des pauvres et des nobles? Pourquoi Jeanne d’Arc a-t-elle fait confiance à la petite voix qu’elle avait entendue pour sauver son pays? Pourquoi Thérèse Martin a-t-elle voulu entrer au Carmel si jeune? Pourquoi Antoine de Padoue ? Pourquoi Jean Bosco s’est-il occupé des enfants désoeuvrés de Turin?

"L'Eglise n'a pas d'autre sens ni d'autre but que de témoigner de Jésus." (Pape François)

Pourquoi ? Ou pour Qui l’ont-ils fait dans des contextes, dans des lieux si différents ? Il n’y a qu’une seule réponse. Il n’y a qu’une seule personne pour Qui c’est possible, et le nom de cette personne, c’est Jésus.

Vitraux de la fresque de l'Esprit Saint (Eglise des Colimaçons, La Réunion)

Ce matin, nous sommes venus mesurer le niveau de notre sainteté : c’est surtout pour nous l’occasion de vérifier l’action de l’Esprit divin en nous, dont nos corps sont les temples (cf 1 Co 6,19). En effet, pas la moindre once de sainteté sans le travail intérieur du Souffle divin dans la vie du disciple-missionnaire.

Les disciples de Jésus se mettent donc à son école. C’est une formation continue sans concours d’entrée ni sélection, avec un programme à vie, avec des sessions théoriques et des stages pratiques, avec un droit à l’erreur, sans contrôle continu ni examen final. C’est une école de relations pacifiées avec soi, avec les autres et avec Dieu. Comme dans une école, il y a un programme commun à tous et aussi des sessions d’approfondissement pour apprendre à aimer, à pardonner, à vivre comme Jésus qui a donné sa vie pour tous. Cette école a une infirmerie où l’on reçoit des soins qui permet de panser nos blessures et de confier nos souffrances.

 

Dans la vie de tout disciple de Jésus, il y a cinq éléments indissociables, comme les 5 pâles d’une hélice qui nous permet de propulser notre vie personnelle et celle de toute communauté chrétienne :

- la formation qui nous permet de nous donner des bases théoriques, sur notre relation avec Dieu le Père, son Fils Jésus, et l’Esprit d’amour qui les relie, et dans notre vie quotidienne qui se laisse transformer ;

"N'oubliuons jamais de prier les uns pour les autres. La prière est notre plus grande force." (Pape François)

- la prière qui nous fait entrer dans un dialogue avec notre Créateur et notre Sauveur, soutenus par le Souffle qui nous ajuste sur ce que Dieu nous propose ; c’est possible avec ses deux poumons : à certains moments, nous sommes seuls, et à d’autres moments nous nous rassemblons avec d’autres ;

"Cultivons la fraternité et le partage : c'est la collaboration qui ai de à bâtir des sociétés meilleures et fraternelles." (Pape François)

- la fraternité dans un petit groupe qui nous apprend à vivre en frères et sœurs d’adoption dans des moments de convivialité et d’amitié avec des personnes que nous n’avons pas choisies et qui nous sont données comme des cadeaux ;

"Parfois, nous nous fermons nous-mêmes ... Seigneur, aide-nous à aller vers les autres et à servir les plus faibles." (Pape François)

- le service qui nous oblige de nous décentrer de nous-mêmes en rendant attentifs aux personnes en situation de manque et pour leur faire découvrir leur dignité, car nous sommes alors les yeux, les mains, les mots et le cœur de Dieu sur cette terre ;

"L'Eglise ne grandit pas par prosélytisme mais par attraction" (Pape François)

- et l’évangélisation, avec l’aide de l’Esprit Saint, qui donne envie de vivre ce programme de vie à faire connaitre en attirant à Jésus ceux qu'Il veut.

C'est ainsi, qu'ici, nous voulons vivre avec Jésus la joie de la rencontre.

Ap 7, 2-4.9-14 ; Ps 23 ; 1 Jn 3, 1-3 ; Mt 5, 1 12a

P. Olivier Joncour

"L'Eglise a besoin des saints de tous les jours : ceux de la vie ordinaire vécue avec cohérence" (Pape François)

"L'Eglise a besoin des saints de tous les jours : ceux de la vie ordinaire vécue avec cohérence" (Pape François)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
DiMails © 2006 -  Hébergé par Overblog