Si tu te dis que si Dieu t'appelle ... Homélie 2013.04.21 4° dim Pâques C

4° dimanche de Pâques C 21 avril 2013 St Pierre St Paul de Colombes

Si tu te dis que si Dieu t'appelle ...

enfant enfilant le vêtement blanc du baptêmeMes amis, après votre baptême, vous porterez des vêtements blancs. Vous allez rejoindre la foule immense que St Jean a vue, foule de toutes nations, races, peuples et langues. Depuis plusieurs semaines, vous reconnaissez que le Seigneur est Dieu. Comme Jésus nous le demande, vous l’appelez « Notre Père ». Par le baptême, vous allez faire partie de son peuple. Pour le dire comme Jésus, le bon berger, vous allez faire partie de son troupeau, vous serez une de ses brebis. Nous sommes à l’écoute de sa voix. Il ne nous connaît pas seulement notre prénom, mais c’est toute notre vie qui l’intéresse. Comme il est un ami qui veut notre bien, nous pouvons vraiment le suivre en toute confiance. Comme il est un de nos meilleurs amis, nous pouvons tout lui dire et l’écouter nous parler au cœur.

Suivre un chemin tout tracé ou suivre mon chemin?Ce dimanche, nous prions en particulier pour que les enfants et les jeunes qui entendent un appel de Dieu à Lui donner toute leur vie comme un chemin de bonheur possible, comme moine, comme religieuse, comme prêtre, comme diacre, lui réponde avec joie. Pour entendre cet appel que Dieu peut faire dans le cœur d’un garçon ou d’une fille, il faut non seulement du silence, l’aide de l’Esprit Saint, et aussi vouloir vivre une amitié forte avec Jésus. Pour le comprendre, un jeune garçon, Samuel (1 S 3), a eu besoins de l’aide d’un plus grand pour découvrir que c’était Dieu qui lui parlait.

Si cela arrive à l’un ou l’une d’entre nous, nous n’avons pas à en avoir peur, ni honte. C’est toujours un baptisé qui a reçu le don de l’Esprit Saint qui, un jour, devient moine, moniale, prêtre, ou religieux en suivant la règle de St Benoît, de St François d’Assise, de St Dominique, de St Ignace de Loyola, … Toute la Bible nous raconte que Dieu veut notre bonheur. Toute la Bible et l’histoire de l’Eglise nous montrent que Dieu continue de lancer des appels.

Vous savez, avant d’être prêtre, j’ai été comme vous. Comme vous, je suis allé au catéchisme. Comme vous, je suis allé ensuite à l’aumônerie des collégiens et des lycéens. J’ai reçu la Confirmation. J’espère que comme moi, vous participerez à des grands rassemblements de jeunes comme le Frat, les JMJ, ou à Taizé. J’espère que, si comme moi, tu sens que Dieu t’attire très fort et que tu sens qu’il est possible de l’aimer, tu auras le courage d’y réfléchir, de prier, d’en parler à un grand frère ou une grande sœur dans la foi à qui tu fais confiance pour t’aider à prendre la bonne décision.

Si tu te dis que si Dieu t’appelle, il le fera autrement que sur ton portable, par Facebook ou en jouant sur un jeu vidéo, tu as raison.

Si tu te dis que si Dieu t’appelle, même si tu n’es pas parfait, c’est qu’il a confiance en toi et qu’il t’aidera à vivre ce qu’il te demande, là aussi tu as raison.

Si tu te dis que si Dieu t’appelle, tu peux lui dire ‘non’ mais aussi ‘pourquoi pas moi ?’, là encore tu as raison.

http://seminairedelaghet.free.fr/newsfichiers/08vocation.gifSi tu te dis que si Dieu t’appelle à combattre les forces du mal comme les super héros, si tu te dis que Dieu a besoin de toi pour aider ceux qui en ont besoin, pour unir tes forces avec d’autres, pour consoler ceux qui pleurent, pour dénoncer des injustices, pour dire la vérité même si c’est difficile, n’hésite pas, tu ne le regretteras pas !

Si tu veux donner à manger à des gens qui ont faim, si tu veux donner le pardon de Dieu à ceux qui ne croient plus en eux, si tu veux donner la joie de se savoir aimé par Jésus, si tu as un cœur fait pour aimer une famille 100 x plus grande que celle où tu as grandi, si tu veux sauver des vies, si tu veux faire grandir, si tu veux permettre aux autres d’être libres, si tu veux avoir beaucoup d’enfants, si tu veux te rapprocher du ciel, si tu veux parler de ton ami Jésus à ceux qui ne le connaissent pas, si tu veux exercer tous ces métiers à la fois, je sais quel métier Dieu veut pour toi.

En se donnant au Seigneur et au monde, Il te comblera de sa joie. Tu aideras d’autres à vivre de ses dons au service de tous.

Ap 7, 9.14b-17 ; Ps 99 ; Jn 10, 27-30

P. Olivier Joncour

Baptême de 20 enfants du catéchisme et de l’Aumônerie.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
DiMails © 2006 -  Hébergé par Overblog