Redressez-vous Homélie 2013.02.13 Mercredi des cendres

Mercredi des cendres 13 février 2013 Enfants du catéchisme et leurs parents

Redressez-vous !

Prière, aumône et jeûneLes trois actes importants de la vie de tout juif sont l’aumône-partage, la prière et le jeûne-privation. Pour chacun d’eux que Jésus commente à ses disciples, celui-ci dénonce l’attitude de ceux qui se donnent en spectacle devant les autres. Au contraire, parce que ce n’est qu’une question entre Dieu et chacun, Jésus nous demande de le faire dans la discrétion, dans le secret. Dans le secret du regard des autres pour la générosité, dans le secret de sa chambre pour la prière, dans le secret du cœur pour le jeûne.

Quand on n’est pas fier de soi, on a souvent la tête baissée, on ne regarde pas les autres droit dans les yeux. On est alors courbé.
Marcher courbé sous le poids de son sac à dosQuand on porte des choses lourdes, des valises qui deviennent des malles avec des vêtements et des objets en tout genre qui viennent résumer toute notre vie. On est alors courbé.
Quand on a fait mal à quelqu’un, quand on est triste d’avoir fait ou dit quelque chose de méchant, et qu’ensuite on le regrette, on avance courbé pour demander pardon.
Quand on a construit un mur entre les autres et nous-mêmes ou entre Dieu et nous, parce qu’on a péché gravement, et qu’il nous arrive d’entendre la voix d’un prophète qui se fait le porte-Parole d’un Autres nous dire : revenez à moi de tout votre cœur, dans le jeûne, les larmes et le deuil. Ou quelques siècles plus tard, par la voix de l’apôtre St Paul : nous sommes les ambassadeurs du Christ et par nous, c’est Dieu lui-même qui, en fait, vous adresse un appel. Au nom du Christ, nous vous le demandons, laissez-vous réconcilier avec Dieu.

le Bossu de Notre DameAlors que nous avançons courbé, comme le bossu de Notre Dame (Victor Hugo), Dieu nous adresse un ordre par l’intermédiaire de l’Eglise : « Redressez-vous ! » Autrement dit : « Relevez-vous ! » Car Dieu nous veut debout. Debout. Droits comme un i.

Croix de cendre sur le front : Pour la procession où l'on nous imposera les cendres, chacun marchera courbé, le prêtre lui dira : "Redressez-vous" Vous vous redresserez. Puis il ajoutera en faisant sur votre front une croix avec de la cendre : "Convertissez-vous et croyez à l'Evangile."

Croire à la Bonne Nouvelle, croire en Jésus qui nous donne le pardon de Dieu,
Arrêter de regarder ses pieds et relever la têteNous convertir, ce n’est plus seulement tourner le dos à Dieu, c’est arrêter de regarder nos pieds et notre nombril. C’est nous redresser pour regarder le visage de l’autre, en face de nous.
Quand on a repéré ce qui nous tient courbé et qui nous empêche d’être nous-mêmes, demandons à Dieu de nous aider à nous relever et à choisir l’attitude contraire. Par exemple si nous mentons, dire la vérité, etc.
Eteins ton lecteur MP3, débranche ta console de jeux, et ta télévision.
Par contre, ouvre ton cœur, connecte-toi à la ligne de Dieu ouverte 24h sur 24 en haut débit dans les 2 sens : tu peux l’écouter nous parler et recevoir la force de ses sacrements dans son pardon et dans l’Eucharistie à la messe, et tu peux lui répondre et Lui présenter nos prières.
Ouvre ton cœur, rebranche des activités et des jeux de société à plusieurs, les enfants avec les parents, les frères et sœurs sans se disputer, entre amis, …
Ouvre ton cœur, pour partager ce que tu croyais indispensable, nécessaire et qui ne l’est pas.

Jl 2, 12-18 ; Ps 50 ; 2 Co 5,20 – 6,2 ; Mt 6, 1-6.16-18
P. Olivier Joncour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
DiMails © 2006 -  Hébergé par Overblog