Disciples-missionnaires à la manière de Paul et Barnabé Homélie 4° dim TP C (11.05.2019)

Samedi 11 mai 2019 4° dim TP C St Pierre St Paul Colombes Messe de Profession de foi

Disciples-missionnaires à la manière de Paul et Barnabé

Après Derbé, direction Antioche de Pisidie pour Paul et Barnabé

Antioche de Pisidie se situe au centre de la Turquie actuelle. Paul et Barnabé ont été mis à part par l’Esprit Saint pour une mission spéciale. Ce sont les forces spéciales du Seigneur pour aller à la rencontre des juifs de la ville. Ils commencent donc par aller prier à la synagogue où se retrouvent des juifs et des convertis qui adorent le Dieu unique. Pas seulement des juifs mais aussi des païens qui croient au Dieu unique, qui respectent les Dix commandements et qui viennent prier avec à la synagogue. St Luc ne rapporte pas ce que Paul et Barnabé ont dit. Ceci dit, nous comprenons qu’ils ont suscité de l’intérêt et qu’ils ont dû en revoir dans la semaine car ils ont parlé avec eux et qu’ils les ont encouragés à rester attachés à la grâce de Dieu.

Barnabé et Paul discutent avec les habitants d'Antioche de Pisidie et les encouragent

Autrement dit, la foi en Dieu le Père, en Jésus son fils qui était mort et qu’il a ressuscité des morts et en l’Esprit Saint passe par des rencontres, des discussions, naît de l’écoute de la Bonne nouvelle et du kérygme : le Juste qui a été crucifié alors qu’il était innocent, qui est mort, qui a été mis au tombeau, Dieu l’a relevé : il est debout, il est Vivant. Il y alors deux réactions : d’une part ceux qui accueillent la Parole, puis deviennent des disciples de Jésus et reçoivent le pardon des péchés par le baptême sont dans la joie. D’autre part, ceux qui refusent s’endurcissent, se ferment, sont dans des formes violentes d’opposition : ils sont jaloux, ils injurient, ils montent des complots, ils cherchent à diviser.

Chez nos amis que notre évêque a appelés à recevoir le baptême au début du Carême, certains n’ont pas compris leur demande et leur décision. Elles ont parfois créé des incompréhensions. Pourtant ils ont tenu bon et sont présents ce soir. Ils vont prendre leur place dans l’Église du Christ.

De même, pour certains jeunes qui vont professer la foi de l’Église : si certains ont peut-être été un peu poussés par leurs parents, ce qu’ils ont vécu à la retraite, le week-end dernier, leur a permis de comprendre que la foi, c’est plus qu’une adhésion intellectuelle ou une opinion, un "je crois" qui dirait "je pense que c'est vrai". La foi, c’est une rencontre personnelle avec Jésus et son Père dans l’Esprit Saint. Et cette logique du baptême dont beaucoup n’ont plus de souvenir, ils la découvrent avec joie et enthousiasme et la prennent au sérieux au point de se dire qu’ils ont compris qu’ils avaient besoin des autres pour continuer à grandir comme disciples de Jésus dans l’Église. Ils ont fait l’expérience de la nouveauté de la Parole, de la prière, du chant, du sacrement du pardon, de la reformulation de la foi dans un langage qui soit clair pour leurs amis du collège qui ne sont pas chrétiens ou qui vivent comme si Dieu n’existait pas.

Moutons de Panurge ou disciples de Jésus?

Mes amis, si on vous traite de « moutons de Panurge » parce que Jésus nous dit qu’il est le berger et que nous sommes ses brebis, c’est une insulte. Traiter quelqu’un de mouton de Panurge, c’est dire qu’il suit les autres sans réfléchir, sans se poser de questions, sans chercher à comprendre. N’est-ce pas le contraire que nous avons vécu lors de la retraite ?

Alors si on vous traite de moutons de Panurge parce que vous êtes chrétiens, qu’allez-vous répondre ? « Moi, je ne suis pas disciple de Panurge mais de Jésus. C’est mon héros ! » comme l’un ou l’une de vous l’a écrit dans sa formulation personnelle du ‘Je Crois en Dieu’ à la fin de la retraite et que nous avons lue vendredi soir lors de la veillée de prière. Au contraire, parce que Dieu nous a créés avec l’intelligence, Il nous invite à réfléchir, à comprendre ce qu'Il veut nous dire, à interpréter. Pas seulement à écouter la voix de Jésus nous parler, mais aussi à Le suivre, à mettre en pratique : c’est cela le secret de la vie et du bonheur avec Jésus. Et à chacun, nous entendons : « Viens avec Lui. Prends ta place ! »

Viens avec lui Prends ta place (Colombes)

- Viens comme tu es, avec tes qualités mais aussi avec tes blessures, tes limites, tes faiblesses et aussi ta générosité.

- Avec lui : ne viens pas seul. Viens accompagné(e) ! On est toujours plus forts à deux. Si l’un tombe, l’autre peut le relever ! Quelle personne puis-je inviter à choisir la vie avec le Christ Jésus et à venir se mettre dans la main du Christ?

- Prends ta place : Dieu a un rôle et une mission dans l’Église pour chacun. Dieu lance des appels. Il faut souvent du silence pour l’entendre. Je pense notamment aux lycéens qui ont été confirmés en novembre 2018 qui sont venus aider lors de la retraite de profession de foi. Ou encore à tel ou tel d’entre vous à qui Dieu propose un chemin de bonheur dans la vie religieuse ou comme diacre ou comme prêtre ou de Lui consacrer sa vie. C’est très beau et il ne faut pas avoir peur. Dieu veut le meilleur pour nous et il sait mieux que nous ce qui rend vraiment heureux ! Avec Jésus, nous sommes en sécurité. C’est un super garde du corps : personne ne nous peut arracher de sa main. Même avec violence, ou en cas de persécution.

Jean Vanier (Communauté de l'Arche)

En début de semaine, à 90 ans, Jean Vanier est mort. Il a fondé la Communauté de l’Arche qui accueille des personnes handicapées. Voici ce qu’il disait : « La communion, c’est la rencontre avec Jésus et le rencontrer dans les faibles et les pauvres ou dans l’Eucharistie revient au même. » Restons connectés à Jésus et "le réseau le meilleur, c’est l’Église du Seigneur. Raccordés à toute heure, Soyons tous followers du réseau du Seigneur !" (cf UNI'T Connectons notre coeur) Gardons notre cœur branché à Jésus qui nous a aimés jusque sur la croix.

Ac 13, 14.43-52 ; Ps 99 ; Ap 7, 9.14b-17 ; Jn 10, 27-30

P. Olivier Joncour

Baptêmes, 1° communion, Profession de foi

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
DiMails © 2006 -  Hébergé par Overblog