Joie, Patience et Jésus Homélie 3 dim Avent A (11.12.2016)

Dimanche 11 décembre 2016 3 dim Avent A St PP Colombes Messe Lumière de Bethléem 

Joie, Patience et Jésus (JPJ)

Quel est le mot d'une seule syllabe qui est répété plusieurs fois dans la première lecture ? Un mot d'une consonne et trois voyelles.
chasuble roseC'est la joie. Aujourd'hui, je porte une chasuble et une étole violettes. C'est la couleur liée à un temps de préparation. Dans certaines églises, les diacres et les prêtres pour ce troisième dimanche de l'Avent, en portent une de couleur rose. C'est une couleur inhabituelle. Pour obtenir le rose à partir du violet, il faut ajouter du blanc ou du jaune, comme Jésus, la lumière qui vient nous visiter à Noël. Jésus se rapproche de nous et cela vient éclaircir le violet. Qu'est-ce qui donne de la joie ?
  - L'amour
  - une Fête, une soirée anniversaire 
  - Quand Jésus naît

  - Décorer le sapin
  - Avec les copains, l'amitié, vivre ensemble, rigoler
  - La famille 
  - Recevoir des cadeaux et en faire
la JOIE d'être renouvelés de l'intérieur par la grâce et la force de DieuDans Isaïe, ce qui donne de la joie, c'est Dieu qui vient à notre rencontre. Avez-vous entendu tous les bouleversements que cela entraîne dans la vie des gens : les aveugles voient, les sourds entendent, tout ce qui était paralysé ne l'est plus.
Quand Jésus entre dans nos vies, il apporte beaucoup de nouveautés.

Dans la lecture après le psaume, un même mot est répété quatre fois en quatre versets, c'est la patience. Apprentissage de la patienceLe contraire, c'est l'impatience : on veut tout de suite, immédiatement, comme si on voulait les cadeaux de Noël dès aujourd'hui.
Au contraire, ce que demandent et disent souvent les parents : "Soyez patients, sachez attendre". C'est ce que St Jacques écrit : on ne sait pas quand cela arrivera mais cela arrivera. Nous avons à apprendre à savoir attendre, apprendre à laisser grandir le désir. Attendre que les choses grandissent dans notre cœur, dans notre esprit. cultivateurC'est l'expérience du cultivateur. Après avoir semé, il faut que cela prenne racine, que cela pousse, grâce à de la pluie, du soleil et de la chaleur. C'est la même chose pour des parents : quand ils accueillent un tout petit bébé, qu'il les réveille plusieurs fois par nuit, ils se disent : "On aimerait bien qu'il fasse ses nuits." Et les parents d'ados qui se disent : "Il n'écoute pas, il ne fait pas ce qu'on lui demande, avec les bêtises qu'il fait, on ne sait jamais quelle surprise il va nous réserver, vivement qu'il devienne adulte, qu'il se prenne en main."
Cette patience vis-à-vis de Noël, on a à la retrouver par rapport à la seconde venue de Jésus.

Dans l'Evangile, il est question de deux personnes : Jean-Baptiste et Jésus. Jean-Baptiste qui est en prison demande à ses amis d'aller voir Jésus. Que demandent-ils? Es-tu celui qui doit venir ou devons-nous en attendre un autre? Nous sommes les témoins d'un passage de témoin : de Jean-Baptiste à Jésus.
Jean est en prison car ce qu'il dit au nom de Dieu déplaît au responsable politique local de l'époque. Il parle et agit comme un prophète d'Israël.
De Jean le Baptiste à JésusQuant à Jésus, il fait ce qui avait été annoncé par le prophète Isaïe, plus de 550 ans avant.
Quel est le rôle de Jean ? C'est de préparer la venue de Jésus, d'annoncer sa proximité  temporelle et géographique. Que veut-il faire comprendre à ses disciples? Indirectement, il leur dit : "Arrêtez de me suivre! Maintenant, suivez Jésus !"

Pour conclure, avec l'Avent et Jean le dernier prophète, osons vraiment vivre avec Jésus la joie de la rencontre comme scouts, que ce soit dans le service, dans des moments de convivialité, de fraternité et d'amitié , mais aussi dans la formation, dans la prière avec d'autres et seul et dans le témoignage de ce que nous vivons grâce à nos chefs et Baden Powell.

Is 35, 1-6a.10 ; Ps 146 ; Jc 5, 7-10 ; Mt 11, 2-11

P. Olivier Joncour

Lumière de la paix de Bethléem

Lumière de la paix de Bethléem

DiMails © 2006 -  Hébergé par Overblog