Vendredi Saint (Hébreux 4,14-16 . 5,7-9) (DiMail 454)

2.04.2010
DiMail 454

Frères,
Jésus, le Fils de Dieu, nous avons le grand prêtre par excellence, celui qui a pénétré au-delà des cieux ; tenons donc ferme l'affirmation de notre foi.
En effet, le grand prêtre que nous avons n'est pas incapable, lui, de partager nos faiblesses ; en toutes choses, il a connu l'épreuve comme nous, et il n'a pas péché.
Avançons-nous donc avec pleine assurance vers le Dieu tout-puissant qui fait grâce, pour obtenir miséricorde et recevoir, en temps voulu, la grâce de son secours.
Le Christ, pendant les jours de sa vie mortelle, il a présenté, avec un grand cri et dans les larmes, sa prière et sa supplication à Dieu qui pouvait le sauver de la mort ; et, parce qu'il s'est soumis en tout, il a été exaucé. Bien qu'il soit le Fils, il a pourtant appris l'obéissance par les souffrances de sa Passion ; et, ainsi conduit à sa perfection, il est devenu pour tous ceux qui lui obéissent la cause du salut éternel.

Traduction AELF

En ce vendredi saint, l’auteur présente le sacerdoce du Christ et l’efficacité de sa prière et de son obéissance au Père, devenant ainsi le Sauveur de tous (He 4,14-16 . 5,7-9).
Voici quelques questions pour la 2° lecture du vendredi saint :
- Qu’est-ce qui m’aide à tenir ferme dans la foi ?
- Quelles sont mes faiblesses ?
- Quelles épreuves ai-je connu sans avoir péché ?
- Quelle(s) prière(s) le Seigneur a-t-Il exaucée(s) ?
- Comment l’obéissance au Christ m’a-t-elle aidé(e) à grandir ?
Pour les couples et les (grands-) parents :

- Comment nos (petits-) enfants nous obéissent-ils ?
- Quand le Seigneur a-t-Il exaucé notre prière ?
Pour ceux qui travaillent (professionnellement ou à la maison) :
- Quelle(s) personne(s) a/ont du mal à obéir à des consignes qui lui sont faites ?
- Quand ai-je obéi à contre cœur ? Quand ai-je bien fait de ne pas obéir ?

OJ+ 
Bonne fin de semaine sainte.

Voir aussi la 1° lecture (Is 52, 13 - 53,12) [DiMail 320]
Voir aussi le psaume (Ps 30 (31)) [DiMail 515]
Voir aussi l'Evangile (Jn 18,1 - 19,42) [DiMail 261]

Bien qu'il soit le Fils, il a pourtant appris l'obéissance par les souffrances de sa Passion

Bien qu'il soit le Fils, il a pourtant appris l'obéissance par les souffrances de sa Passion

DiMails © 2006 -  Hébergé par Overblog