Tentes, Maisons et liberté Homélie 4° dim Avent B (21.12.2014)

  • OJ+
  • Homélies

Dimanche 21 décembre 2014 4° dim Avent B St Pierre St Paul Colombes

Tentes, Maisons et liberté

J’ai un scoop : nous ne sommes pas le 21 décembre, à J-4, mais le 25 mars, autrement dit : à J – 273. Pourtant, cela a commencé environ 1000 ans avant. ‘Où est-ce que tu crèches ?’ aurait pu demander David au Seigneur. Après avoir habité une tente au désert, puis les premières années en Canaan, ce sera une maison de pierres, construit par Salomon, Il a choisi une femme, Marie, pour être la nouvelle Arche d’Alliance.

Tente de la RencontreTrois tentes dans la Bible : la première est la Tente de la Rencontre qui a abrité l’Arche d’Alliance (Ex 40, 1-15), ce coffre qui contenait les Tables de la Loi, pendant la marche au désert, jusqu’à la construction du Temple de Jérusalem par le roi Salomon. C’est le constat que fait David : l’arche de Dieu habite sous une tente. Elargis l'espace de ta tenteLa deuxième tente est un appel lancé aux juifs en exil à Babylone : « Elargis l’espace de ta tente, déploie sans lésiner les toiles qui t’abritent. » (Is 54,2) C’est comme une invitation à revoir ses idées toutes faites, ses idées reçues, ses a priori, surtout pour un peuple qui a été confronté à d’autres manières de croire, de vivre, de manger. La troisième tente est divino-humaine, et c’est ce que nous célébrons à Noël : « Le Verbe s’est fait et Il a dressé sa tente parmi nous. » (Jn 1,14a).*

Après les tentes, les maisons. Nous l’avons entendu, David vient de se construire enfin sa maison. Et il se dit que le Seigneur a aussi droit à la sienne. Il veut construire une maison de pierres pour le Seigneur, c’est-à-dire un Temple, à Jérusalem, la capitale politique du Royaume unifié, faisant disparaître les sanctuaires des différentes tribus. Cette étape marque un changement très important : le passage de l’état nomade à l’état sédentaire. Nathan parle à David aussi d’une autre maison : le Seigneur te fait savoir qu’il te fera lui-même une maison. Il parle d’une descendance : un successeur. Une annonce à plusieurs niveaux, car nous pouvons penser non seulement à Salomon mais aussi plusieurs siècles plus tard à Jésus, dont Joseph, l’époux de Marie, est un descendant. maison bâtie sur le rocEnfin, la dernière maison qui nous intéresse, c’est « la maison bâtie sur le roc », le disciple de Jésus qui a écouté la Parole de Dieu et qui l’a mise en pratique (Mt 7, 24-25).

Le croyant doit apprendre à laisser place à l’imprévu pour l’homme qui est en fait ce qui est voulu par Dieu. Pour David, il a fallu accueillir cette décision divine d’apprendre par Nathan que ce n’est pas lui qui construirait une maison pour le Seigneur, mais son fils. Pour Marie, c’est le bouleversement de la salutation angélique et de s’être entendue proposer d’être la mère humaine du Sauveur, du Fils du Très Haut, du Roi des rois. Et moi, quel a été l’imprévu que le Seigneur m’a déjà fait vivre ? Que Lui ai-je répondu ? et comment ?

Si c’est Dieu qui propose, c’est toujours l’être humain, enfant, femme, homme qui répond en toute liberté, y compris Marie. Dans l’histoire de l’Alliance, c’est le Seigneur qui mène la danse, alors confiance. Pour cela, Dieu choisit des intermédiaires : d’un côté, un homme, un prophète, Nathan pour le roi David, de l’autre, un être spirituel, un ange, et même les 3 archanges Michel, Raphael et Gabrielun des trois archanges, Gabriel, qui veut dire « Dieu fort » et que nous fêtons le 29 septembre avec Raphaël, qui veut dire « Dieu guérit » et Michel, qui veut dire « qui est comme Dieu ». A chaque fois, ils portent un message très important, correspondant à des étapes décisives de l’histoire : la guérison de la malédiction de Sarra et de l’aveuglement de Tobit pour Raphaël (Tb 8,1-3 . 11,7-15),l’incarnation pour Gabriel, le combat contre le dragon du mal pour Michel (Ap 12,7-9).

Qui donc est Dieu ? Il n’oblige pas. Il propose. Il est Celui qui accomplit les promesses qu’il fait. Je te donnerai un successeur dans ta descendance, qui sera né de toi, et je rendrai stable sa royauté. A rappro-cher de l’annonce angélique à Marie : le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père. Il veut le bien de chacun et ne se désespère pas des choix qui nous mettent hors-la-Loi, hors des commandements de vie, hors des relations qui font grandir, hors du chemin de la Vie, hors de la Vérité, hors de la Lumière, hors de la Communion avec le Seigneur, hors de l’esprit de la famille-Eglise.

‘Où crèches-tu, Seigneur ?’ ‘Mon ami, moi qui suis né dans une étable de Bethléem, en désordre, aujourd’hui, je veux venir demeurer en toi dans ta vie, parfois troublée, dans ton cœur partagé que je veux remettre à neuf.’

2 S 7, 1-5.8b-12.14a.16 ; Ps 88 ; Rm 16, 5-27 ; Lc 1, 26-38

P. Olivier Joncour

* Une tente sera montée sur le parvis de l'église les dimanches matins de janvier à mars 2015, à l'initiative de l'Ordre de Malte pour servir un café pour les personnes seules et ceux de nos amis qui vivent dans la rue : une belle initiative pour rompre la solitude. Faites-le savoir autour de vous !

DiMails © 2006 -  Hébergé par Overblog