Jeudi saint (Psaume 115 (116)) (DiMail 524)

21.04.2011
DiMail 524

Comment rendrai-je au Seigneur
tout le bien qu'il m'a fait ?
J'élèverai la coupe du salut,
j'invoquerai le nom du Seigneur.

Il en coûte au Seigneur
de voir mourir les siens !
 

Ne suis-je pas, Seigneur, ton serviteur,
moi, dont tu brisas les chaînes ?
 


Je t'offrirai le sacrifice d'action de grâce,
j'invoquerai le nom du Seigneur.
 

Je tiendrai mes promesses au Seigneur,
oui, devant tout son peuple.

Traduction AELF

En ce jeudi saint, dans une perspective chrétienne, on peut relire ce qu’écrit le psalmiste comme une anticipation eucharistique (Ps 115 (116)).
Voici quelques questions pour le psaume du jeudi saint :
- Quand est-ce que je rends grâce au Seigneur dans ma prière ?
- Qu’est-ce que je dis dans mon cœur quand je vois le prêtre élever le calice après la consécration ?
- Par quel nom est-ce que j’invoque le Seigneur ?
- Quelles sont les chaînes que le Seigneur a brisées ?
- Quelles sont les promesses du Seigneur que je tiens ?

Pour les couples et les (grands-) parents :
- Quel est le bien que le Seigneur a fait pour nous ? pour l’un de nos (petits-) enfants ?
- Qu’est-ce qui nous coûte le plus ?

Pour ceux qui travaillent (professionnellement ou à la maison) :
- Qu’est-ce qui me coûte dans mon travail ?
- Quelles sont les promesses professionnelles que j’ai faites ?

Bon triduum pascal.
OJ+ 

Voir aussi la 1° lecture (Ex 12, 1-8.11-14) [DiMail 319]
Voir aussi la 2° lecture (1 Co 11, 23-26) [DiMail 394]
Voir aussi l'Evangile (Jn 13, 1-17) [DiMail 260]

J'élèverai la coupe d'action de grâce

J'élèverai la coupe d'action de grâce

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
DiMails © 2006 -  Hébergé par Overblog