Jésus reviendra dans la gloire Homélie 2012.11.18 33° dim TO B

Dimanche 18 novembre 2012 St Pierre St Paul de Colombes messe des jeunes

Il reviendra dans la gloire.

Les images de la première lecture et dans l’extrait de l’Evangile sont difficiles à comprendre pour nous aujourd’hui. Dans la Bible, il existe plusieurs genres littéraires : des récits, des codes de loi, des écrits de sagesse, des prières, et aussi des écrits apocalyptiques. Il ne faut pas retenir les descriptions catastrophiques. le soleil s'obscurcira [éclipse solaire]Mais les croyants ont utilisé ce genre dans des temps de crise et de persécution pour soutenir la foi et l’espérance de leurs contemporains. Même si la création est bouleversée, le soleil s’obscurcit, la lune qui perd sa clarté, et les étoiles qui tombent du ciel, le Christ Jésus est ce rocher que rien ne peut atteindre.

A certains moments, nos vies sont aussi sens dessus-dessous : quand des parents se séparent, quand des frères et sœurs se disputent pour se partager un héritage, à la mort brutale d’un parent, ou celle d’un enfant. Ou encore un licenciement, …

En ce temps- est une expression qui revient dans l’extrait du livre de Daniel et l’annonce de Jésus. Ce qui suit est aussi similaire : il est question d’une détresse, qualifiée de terrible par Jésus. Par rapport à tous les signes annonciateurs, nous courons alors le risque d’être fascinés, d’avoir peur. Pourtant, ces éléments ne sont pas les plus importants. Car le plus important est ce qui arrivera après ces signes : la seconde venue de Jésus dans la gloire.

Pour la première venue, « le Verbe s’est fait chair » (Jn 1,14), c’est le Fils de Dieu qui est né de Marie, neuf mois après le fiat de l’annonciation. Pour sa seconde venue, Jésus ressuscité, qui est à la droite de Dieu depuis son Ascension, descendra du Ciel. C’est notre espérance, une promesse qui se réalisera. La question est donc : quand ? Jésus ne nous aide pas beaucoup, je vous l’accorde : les anges l’ignorent ; le Fils, Jésus lui-même, ne sait rien non plus ; en fait, seul Dieu le Père le sait. Alors, ne pensez pas que j’en sache plus.

calendrier mayaIl y a un an, tous les médias ne parlaient que de la fin du monde annoncée par le calendrier aztèque pour le 21 décembre 2012. C’est tout proche. J’espère que vous avez tout préparé ! Mais, devons-nous avoir peur ? C’est dans un peu plus d’un mois, si vous ne l’avez pas remarqué ! Depuis, on nous a annoncé qu’il y avait eu une erreur de calcul. On pourra donc fêter Noël en paix. Quelle que soit la date de son retour, nous n’avons pas à avoir peur ! Pourquoi ? Parce que Jésus ne viendra pas pour détruire, mais pour rassembler !

Au printemps, les nouvelles feuilles annoncent la proximité de l’été. C’est sûr que cela fait bizarre d’entendre ces paroles à l’automne, à en ces jours où, au contraire, les feuilles tombent des arbres et annoncent la proximité de l’hiver !

Mes paroles ne passeront pas, dit Jésus. Lui qui est la Parole de Dieu, il est éternel, divin. Pour la génération des apôtres, il y eut d’abord toutes les paroles de leur Maître et ami qui se sont inscrites dans leur mémoire, qui ont ensuite été mises par écrit après la Pentecôte. Elles leur ont été transmises aux évangélistes. Ils les ont ensuite organisées avec l’aide du St Esprit (Vatican II Dei Verbum n°7). Cette Parole, nous l’avons entendue dans notre vie. Elle a résonné. Certains mots se sont inscrits dans notre cœur et notre mémoire. Quelle parole de Jésus est précieuse pour moi ? Après un temps de silence, même si nous n’entendrons pas l’Evangile dans sa totalité, ceux qui le veulent pourront les dire à voix haute.

Dn 12, 1-3 ; Ps 15 ; He 10, 11-14.18 ; Mc 13, 24-32

P. Olivier Joncour

DiMails © 2006 -  Hébergé par Overblog