Foi active Homélie 24° dim TO B 2012.09.16

  • OJ+
  • Homélies

Dimanche 16 septembre 2012 24° dim TO B Vallangoujard (95) WE Rentrée Scouts et Guides de France de Colombes

Foi active

Benoît XVI au Liban (14-16 septembre 2012)Césarée-de-Philippe où Jésus fait ce sondage auprès de ses disciples se situe au nord d’Israël, près d’une des sources du Jourdain, à quelques kilomètres du Liban où Benoît XVI est en visite pastorale depuis deux jours auprès des catholiques du Liban.

La réponse de Pierre à la question de Jésus qui avait demandé à ses disciples qui il était : tu es le Messie, c’est quelque chose d’énorme, de fabuleux. En vivant depuis quelques mois avec Jésus, en l’écoutant parler et en le voyant guérir des malades, il a reconnu  qu’il était celui dont des prophètes juifs, bien des siècles avant, avaient dressé le portrait. Car le Messie devait être un descendant du roi David qui recevrait l’Esprit St et qui libèrerait son peuple. Beaucoup, à l’époque de Jésus, comprenait que si Dieu envoyait son Messie, celui-ci serait sûrement un chef de guerre qui lèverait une armée pour chasser les soldats romains de leur pays. Alors imaginez la réaction de Pierre, quand Jésus annonce ensuite pour la 1° des 3 fois qu’il va souffrir, mourir puis ressusciter. Cela ne va pas du tout avec cette idée qu’il s’était faite du Messie. Cela ne colle pas. En faisant des vifs reproches à Jésus, c’est comme si Pierre disait à Jésus : « Eh là, ça ne va pas la tête ! Tu déco…. ! » C’est pourquoi Jésus lui dit qu’il se trompe. On pourrait dire : Pierre a eu 20/20 en théorie, mais 0/20 en pratique. Car Jésus a en tête le portrait de ce serviteur fait par le prophète Isaïe.

 

père Jacques Sevin et Baden PowellCeux qui ont écouté attentivement ont retrouvé l’esprit scout dans la 2° lecture. Le scoutisme est un mouvement tourné vers l’action. Le Père Jacques Sevin, le fondateur des Scouts de France a apporté la « touche chrétienne » au mouvement fondé par Baden Powell. Il déploie le scoutisme dans le champ de l’Évangile et de la relation à Jésus-Christ. Il a offert au scoutisme une prière ainsi qu’un chant pour la promesse que prononce chaque scout. Et le scoutisme permet de se réunir autour des mêmes valeurs dans le scoutisme. C’est que la Loi scoute définit : « La Guide, le Scout […] rend service et agit pour la paix […] » Autrement dit, c’est agir pour les autres. C’est agir avec d’autres. C’est rendre service à la maison, à l’école, au collège ou au lycée sans attendre en retour. C’est vivre la solidarité et s’ouvrir aux autres, comme les Compagnons l'ont vécu au cours de leur camp l'été dernier : s’entraider, le service, le fait de penser aux autres, l’attention au plus petit, au plus jeune, au plus faible. salut scoutC’est ce que nous rappelle, dans le salut scout, le pouce qui protège et cache l’auriculaire qui représente le plus petit. C’est plus qu’un geste : il faut le vivre, notamment en accueillant les nouveaux qui sont arrivés chez les Louveteaux, qui sont montés chez les scouts, les Pionniers ou les Compagnons. Sans oublier les nouveaux chefs et cheftaines.

Dans sa lettre, St Jacques donne un exemple très concret qui fait penser à ce que St Martin a fait en partageant son manteau en 2 avec un pauvre qui avait froid, en hiver.

 

Je voudrais attirer votre attention sur un des aspects de la 1° lecture et pour donner une mauvaise idée à certains : comme scout, nul ne peut faire souffrir un insecte en lui arrachant les pattes ou les ailes. Il n’est pas non plus possible d’arracher les poils de la barbe de certains chefs, n’est-ce pas Julien, Erwan, … ?

 

Finalement, Jésus nous pose aussi à chacun la question pour toi, qui suis-je ? la réponse de Pierre, et aussi pour chacun une réponse personnelle, différente de celle des autres et qui viennent se compléter les unes les autres.

Is 50, 5-9a ; Ps 114 ; Jc 2, 14-18 ; Mc 8, 27-35

 P. Olivier Joncour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
DiMails © 2006 -  Hébergé par Overblog