24 juin St Jean-Baptiste (Luc 1, 57-66.80) (DiMail 273)

24/06/07
DiMail 273 (revu)

Quand arriva le moment où Élisabeth devait enfanter, elle mit au monde un fils. Ses voisins et sa famille apprirent que le Seigneur lui avait prodigué sa miséricorde, et ils se réjouissaient avec elle.
Le huitième jour, ils vinrent pour la circoncision de l'enfant. Ils voulaient le nommer Zacharie comme son père. Mais sa mère déclara : « Non, il s'appellera Jean. » On lui répondit : « Personne dans ta famille ne porte ce nom-là ! »
On demandait par signes au père comment il voulait l'appeler. Il se fit donner une tablette sur laquelle il écrivit : « Son nom est Jean. » Et tout le monde en fut étonné. À l'instant même, sa bouche s'ouvrit, sa langue se délia : il parlait et il bénissait Dieu. La crainte saisit alors les gens du voisinage, et dans toute la montagne de Judée on racontait tous ces événements.
Tous ceux qui les apprenaient en étaient frappés et disaient : « Que sera donc cet enfant ? » En effet, la main du Seigneur était avec lui.
L'enfant grandit et son esprit se fortifiait. Il alla vivre au désert jusqu'au jour où il devait être manifesté à Israël.

Traduction AELF

En ce 24 juin, fête de la naissance de St Jean le Baptiste, St Luc raconte la naissance du Précurseur (Lc 1, 57-66.80).
Voici quelques questions pour l’Evangile de cette fête :
- Comment est-ce que je réagis lorsque j’apprends la naissance d’un enfant?
- Quand m’est-il arrivé de me réjouir avec quelqu’un? Qui était-ce?
- Quelle(s) rupture(s) de tradition ma foi m’a-t-elle fait faire?
- A quelle occasion ai-je gardé le silence avant de parler?
- Quelles ont été les grandes étapes de ma formation humaine et chrétienne?

Pour les couples et les (grands-) parents :
- Qui s’est réjoui avec nous lors de la naissance d’un de nos (petits-) enfants?
- Comment avons-nous choisi le prénom de nos (petits-) enfants?
- Si être (grand-) parent, c’est accepter de voir grandir ses (petits-) enfants même dans une voie que nous n’imaginions pas pour eux, comment est-ce que j’accompagne leur vie en croissance et leur(s) projet(s)?

Pour ceux et celles qui travaillent (professionnellement ou au foyer) :
- De quelle personne me suis-je demandé(e) ce qu’elle deviendrait?
- Quelles ont été les étapes de ma formation puis de ma vie professionnelle? 

Pour les ados :
- Quand ai-je été présenté(e) par mes parents au Seigneur ?
- Qu'est-ce qui frappe les adultes sur ce que je suis?

Bonne semaine.
OJ+

Voir aussi la 1° lecture (Is 49, 1-6) [DiMail 150]
Voir aussi le psaume 138 (139) [DiMail 533]

Voir aussi la 2° lecture (Ac 13, 22-26) [DiMail 336]

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
DiMails © 2006 -  Hébergé par Overblog