11° dimanche du Temps ordinaire C (2 Samuel 12, 7-10.13) (DiMail 271)

17/06/07
DiMail 271

Après le péché de David, le prophète Natan vint le trouver et lui dit : « Ainsi parle le Seigneur Dieu d'Israël: Je t'ai sacré roi d'Israël, je t'ai sauvé de la main de Saül, puis je t'ai donné la maison de ton maître, je t'ai donné les épouses du roi ; je t'ai donné la maison d'Israël et de Juda et, si ce n'est pas encore assez, j'y ajouterai tout ce que tu voudras.
Pourquoi donc as-tu méprisé le Seigneur en faisant ce qui est mal à ses yeux ? Tu as frappé par l'épée Ourias le Hittite ; sa femme, tu l'as prise pour femme ; lui, tu l'as fait périr par l'épée des fils d'Ammon.
Désormais, l'épée ne cessera plus de frapper ta maison, pour te punir, parce que tu m'as méprisé et que tu as pris la femme d'Ourias le Hittite pour qu'elle devienne ta femme.
David dit à Nathan : « J'ai péché contre le Seigneur ! » Nathan lui répondit : « Le Seigneur a pardonné ton péché, tu ne mourras pas. »

Traduction AELF

Manuscrit Heures de Bedford (vers 1423-1430)En ce 11° dimanche du temps ordinaire C, le roi David reconnaît son péché à Natan qui lui annonce le pardon de Dieu (2 S 12, 7-10.13). Pour mieux comprendre, il convient de lire le chapitre 11 et le début du 12.
Voici quelques questions pour la 1° lecture de ce dimanche :
- Qu’est-ce que le Seigneur a fait pour moi?
- Qu’est-ce que le Seigneur m’a donné?
- Qu’est-ce que j’aimerais que le Seigneur fasse encore pour moi?
- Quand m’est-il arrivé de mépriser le Seigneur?
- Quand le pardon de Dieu a-t-il été un gain de vie?

Pour les couples et les (grands-) parents :
- Qu’ai-je fait pour la personne que mon cœur aime? Qu’a-t-elle fait pour moi?
- Qui ai-je voulu prendre à un(e) autre?

Pour ceux et celles qui travaillent (professionnellement ou au foyer) :
- Quelle(s) personne(s) m’a (ont) méprisé(e)? Qui ai-je méprisé?
- Quand n’ai-je pas agi tel qu’on l’attendait de moi?

Bonne semaine.
OJ+

Voir aussi le psaume 31 (32) [DiMail 618]
Voir aussi la 2° lecture (Ga 2, 16.19-21) [DiMail 463]

Voir aussi l'Evangile (Lc 7,36 - 8,3) [DiMail 272]

DiMails © 2006 -  Hébergé par Overblog