Dimanche du St Sacrement C (Luc 9, 11b-17) (DiMail 124)

13/06/04
DiMail 124

Jésus parlait du règne de Dieu à la foule, et il guérissait ceux qui en avaient besoin.
Le jour commençait à baisser. Les Douze s'approchèrent de lui et lui dirent : « Renvoie cette foule, ils pourront aller dans les villages et les fermes des environs pour y loger et trouver de quoi manger : ici nous sommes dans un endroit désert. » Mais il leur dit : « Donnez-leur vous-mêmes à manger. » Ils répondirent : « Nous n'avons pas plus de cinq pains et deux poissons... à moins d'aller nous-mêmes acheter de la nourriture pour tout ce monde. » Il y avait bien cinq mille hommes.
Jésus dit à ses disciples : « Faites-les asseoir par groupes de cinquante. » Ils obéirent et firent asseoir tout le monde. Jésus prit les cinq pains et les deux poissons, et, levant les yeux au ciel, il les bénit, les rompit et les donna à ses disciples pour qu'ils distribuent à tout le monde. Tous mangèrent à leur faim, et l'on ramassa les morceaux qui restaient : cela remplit douze paniers.

Traduction AELF

cinq pains et deux poissonsEn ce dimanche du Sacrement du Corps et du Sang du Seigneur C, Jésus compte aussi sur nous pour donner à manger à la foule (Lc 9, 11b-17).
Donner est un des verbes caractéristiques de l’action de Dieu en notre faveur. « Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique. » (Jn 3,16) Non seulement, Il nous invite à recevoir ses bienfaits, mais aussi à ne pas thésauriser pour notre propre compte et à entrer dans sa logique du don. Et l’enjeu n’est pas tant quantitatif que qualitatif, comme la mise en relief de l’offrande de la veuve (Lc 21, 1-4) nous le rappelle. Et qui en a déjà fait l’expérience sait bien qu’ « il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. » (Ac 20,35)

Voici quelques questions pour l’Évangile de ce dimanche :
- Que m’arrive-t-il de demander à Jésus qu’il fasse pour d’autres?
- Qu’est-ce que Jésus me demande de faire pour l’aider?
- Qu’est-ce qui me paraît impossible de faire seul(e) à vue humaine face à une situation inattendue?
- Comment est-ce que j’aide déjà Jésus dans un service particulier auprès de ceux qui sont éloignés de lui?
- De quel signe de surabondance ai-je été le témoin? le bénéficiaire?

Pour les couples et les (grands-) parents :
- Quand Jésus nous a-t-il aidés à dépasser certaines questions de la vie courante (couple, famille, enfants) lorsque nous l’avons mis dans le coup?
- Quand mon/son travail vient-il empiéter sur notre vie de couple et de famille? Arrivons-nous à en parler ensemble? Comment pouvons-nous nous aider l’un l’autre?

Pour ceux et celles qui travaillent (professionnellement ou au foyer) :
- Comment mon travail me met-il au service d’un grand nombre et peut-il bénéficier à beaucoup?
- Comment est-ce que je réagis lorsqu’on me demande de rester travailler tard le soir
?
Pour les ados (professionnellement ou au foyer) :
- Qu'est-ce que Jésus a déjà fait pour moi à partir de peu de choses ?
- Qu'est-ce que Jésus m'a donné au-delà de ce que j'avais besoin
?

Bonne semaine à tous.
OJ+ 

Voir aussi la 1° lecture (Gn 14, 18-20) [DiMail 270]
Voir aussi le psaume 109 (110) [DiMail 614]
Voir aussi la 2° lecture (1 Co 11, 23-26) [DiMail 394]

Lire l'homélie "Recevoir le Corps du Christ aujourd'hui" (29.05.2016)

DiMails © 2006 -  Hébergé par Overblog