2° dimanche du Temps Ordinaire C (Jean 2, 1-11) (DiMail 103)

18/01/04
DiMail 103 (revu)

Il y avait un mariage à Cana en Galilée. La mère de Jésus était là.
Jésus aussi avait été invité au repas de noces avec ses disciples.
Or, on manqua de vin ; la mère de Jésus lui dit : « Ils n'ont pas de vin. »
Jésus lui répond : « Femme, que me veux-tu ? Mon heure n'est pas encore venue. »
Sa mère dit aux serviteurs : « Faites tout ce qu'il vous dira. »
Or, il y avait là six cuves de pierre pour les ablutions rituelles des Juifs ; chacune contenait environ cent litres.
Jésus dit aux serviteurs : « Remplissez d'eau les cuves. » Et ils les remplirent jusqu'au bord.
Il leur dit : « Maintenant, puisez, et portez-en au maître du repas. » Ils lui en portèrent.
Le maître du repas goûta l'eau changée en vin. Il ne savait pas d'où venait ce vin, mais les serviteurs le savaient, eux qui avaient puisé l'eau.
Alors le maître du repas interpelle le marié et lui dit : « Tout le monde sert le bon vin en premier, et, lorsque les gens ont bien bu, on apporte le moins bon. Mais toi, tu as gardé le bon vin jusqu'à maintenant. »
Tel fut le commencement des signes que Jésus accomplit. C'était à Cana en Galilée. Il manifesta sa gloire, et ses disciples crurent en lui.

Traduction AELF

Il y avait un mariage à Cana en Galilée. La mère de Jésus était là.En ce 2° dimanche du temps ordinaire C, Jean nous rend témoins du premier signe de Jésus pour que, devenus disciples, nous mettions notre foi en lui (Jn 2, 1-11).
Ce premier signe (= "miracle", chez Jean) de Jésus a lieu, « le troisième jour » (la traduction liturgique n’a malheureusement pas gardé les premiers mots du verset), au cours d’un mariage. Par sa présence, Jésus a voulu signifier le prix qu’il accordait au mariage, une institution voulue par le Créateur dès la création. Chez plusieurs prophètes, l’alliance entre un homme et une femme sert de comparaison pour parler de l’Alliance entre Dieu et son peuple (1° lect. : Is 62, 4b-5; Osée 1-3). Le Cantique des Cantiques, est cet(te) recherche-dialogue-découverte entre le Bien-Aimé et sa Bien-Aimée. L’histoire d’amour de ce couple est aussi comparée avec les hauts et les bas dont est tissée l’histoire entre Dieu et son peuple, et entre Dieu chaque croyant. Ce thème des noces est repris par et pour Jésus, l’époux. Jean-Baptiste se présente comme l’ami de l’époux (Jn 3,29) dont le rôle est de lui présenter sa promise. Dans un contexte eschatologique (fin des temps), Jésus raconte la parabole du festin nuptial (Mt 22, 1-14) et la parabole des 10 vierges qui vont à la rencontre de l’époux (Mt 25, 1-12). St Paul développe cette image des noces (Ep 5, 31-33).
Voici quelques questions pour l’Évangile de ce dimanche :
- Dans quel esprit est-ce que je me rends à une fête? à un mariage?
- Qu’est-ce qui est un manque dans ma vie? Puis-je le demander à Jésus?
- Suis-je prêt(e) à faire tout ce que Jésus me dira? Quels freins m’arrive-t-il de mettre à faire de sa volonté une fête?
- Quelle eau de ma vie, Jésus a-t-il transformée en vin pour le bénéfice de tous?
- Qu’est-ce que Dieu fait de bon dans ma vie et pour notre monde? Quelle(s) saveur(s) et quel(s) goût(s) met-Il dans ma vie?

Pour les couples et les (grands-) parents :
- Avons-nous invité Jésus à notre mariage? Quelle place lui laissons-nous encore dans notre couple (j’aime beaucoup un dessin où on voit un jeune couple sortir de l’église se tenant par la main et dont l’ombre projetée montre celle de Jésus qui les tient par la main et qui les relie)?
- Savons-nous nous dire nos manques et ce que nous attendons l’un de l’autre?
- Comment mon conjoint me rend-il/elle bon(ne), et même meilleur(e)?

Pour ceux et celles qui travaillent (professionnellement ou au foyer) :
- A quelle(s) condition(s) suis-je prêt(e) à faire tout ce qu’on me dira?
- Qu’est-ce qui est source d’étonnement, d’admiration, d’émerveillement dans ce que permet le travail des autres?

Pour les ados :
- Qu'est-ce qui m'a marqué(e) lors du dernier mariage auquel j'ai participé ?
-
Qu'est-ce que j'aimerais que Jésus transforme dans ma vie ?

Bonne semaine.
OJ+

Voir aussi la 1° lecture (Is 62, 1-5) [DiMail 248]
Voir aussi le Psaume 95 (96) [DiMail 605]
Voir aussi la 2° lecture (1 Co 12, 4-11) [DiMail 441]

Lire l'homélie "Disciples missionnaires" (17.01.2016)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
DiMails © 2006 -  Hébergé par Overblog