Dimanche de la Pentecôte C (Romains 8, 8-17) (DiMail 268)

27/05/07
DiMail 268

Frères, sous l'emprise de la chair, on ne peut pas plaire à Dieu. Or, vous, vous n'êtes pas sous l'emprise de la chair, mais sous l'emprise de l'Esprit, puisque l'Esprit de Dieu habite en vous. Celui qui n'a pas l'Esprit du Christ ne lui appartient pas. Mais si le Christ est en vous, votre corps a beau être voué à la mort à cause du péché, l'Esprit est votre vie, parce que vous êtes devenus des justes. Et si l'Esprit de celui qui a ressuscité Jésus d'entre les morts habite en vous, celui qui a ressuscité Jésus d'entre les morts donnera aussi la vie à vos corps mortels par son Esprit qui habite en vous.
Ainsi donc, frères, nous avons une dette, mais ce n'est pas envers la chair : nous n'avons pas à vivre sous l'emprise de la chair. Car si vous vivez sous l'emprise de la chair, vous devez mourir ; mais si, par l'Esprit, vous tuez les désordres de l'homme pécheur, vous vivrez.
En effet, tous ceux qui se laissent conduire par l'Esprit de Dieu, ceux-là sont fils de Dieu. L'Esprit que vous avez reçu ne fait pas de vous des esclaves, des gens qui ont encore peur ; c'est un Esprit qui fait de vous des fils ; poussés par cet Esprit, nous crions vers le Père en l'appelant : « Abba ! »
C'est donc l'Esprit Saint lui-même qui affirme à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu. Puisque nous sommes ses enfants, nous sommes aussi ses héritiers ; héritiers de Dieu, héritiers avec le Christ, si nous souffrons avec lui pour être avec lui dans la gloire.

Traduction AELF

Sous l'emprise de l'Esprit SaintEn ce dimanche de la Pentecôte C, Paul présente les conséquences du don de l’Esprit Saint (Rm 8, 8-17).
Voici quelques questions pour la 2° lecture de ce dimanche :
- Qu’est-ce qui, dans ma vie, peut plaire à Dieu?
- Quand et comment ai-je pris conscience que l’Esprit de Dieu habitait en moi?
- Selon quelle logique nouvelle l’Esprit saint me fait-il vivre?
- Quelle assurance l’Esprit Saint me donne-t-il?
- Comment est-ce que je traduis en actes et en paroles mon ‘être-enfant-de-Dieu’?

Pour les couples et les (grands-) parents :
- Comment est-ce que l’habitation du St Esprit en la personne que mon cœur aime me fait considérer différemment son corps?
- Quelle(s) dette(s) ai-je vis-à-vis d’un(e) de mes frères ou soeurs? Quelle(s) dette(s) l’un ou l’autre a-t-il vis-à-vis de moi?

Pour ceux et celles qui travaillent (professionnellement ou au foyer) :
- Dans ma manière de travailler, qu’est-ce qui est encore sous l’emprise de la chair et qui conduit au péché?
- Quelle est la politique par rapport aux dettes impayées?

Bonne semaine.
OJ+  

Voir aussi la 1° lecture de la Pentecôte (Ac 2, 1-11) [DiMail 167]
Voir aussi le psaume 103 (104) |DiMail 530]
Voir aussi l'Evangile de la Pentecôte (Jn 14, 15-16.23b-26) [DiMail 122]

Lire l'homélie "Du Souffle pour grandir" (15.05.2016)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
DiMails © 2006 -  Hébergé par Overblog