Jeudi de l'Ascension C (Actes des apôtres 1, 1-11) (DiMail 166)

8/05/05
DiMail 166

Mon cher Théophile, dans mon premier livre j'ai parlé de tout ce que Jésus a fait et enseigné depuis le commencement, jusqu'au jour où il fut enlevé au ciel après avoir, dans l'Esprit Saint, donné ses instructions aux Apôtres qu'il avait choisis. C'est à eux qu'il s'était montré vivant après sa Passion : il leur en avait donné bien des preuves, puisque, pendant quarante jours, il leur était apparu, et leur avait parlé du royaume de Dieu.
Au cours d'un repas qu'il prenait avec eux, il leur donna l'ordre de ne pas quitter Jérusalem, mais d'y attendre ce que le Père avait promis. Il leur disait : « C'est la promesse que vous avez entendue de ma bouche. Jean a baptisé avec de l'eau ; mais vous, c'est dans l'Esprit Saint que vous serez baptisés d'ici quelques jours. »
Réunis autour de lui, les Apôtres lui demandaient : « Seigneur, est-ce maintenant que tu vas rétablir la royauté en Israël ? »
Jésus leur répondit : « Il ne vous appartient pas de connaître les délais et les dates que le Père a fixés dans sa liberté souveraine. Mais vous allez recevoir une force, celle du Saint-Esprit, qui viendra sur vous. Alors vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu'aux extrémités de la terre. »
Après ces paroles, ils le virent s'élever et disparaître à leurs yeux dans une nuée. Et comme ils fixaient encore le ciel où Jésus s'en allait, voici que deux hommes en vêtements blancs se tenaient devant eux et disaient : « Galiléens, pourquoi restez-vous là à regarder vers le ciel ? Jésus, qui a été enlevé du milieu de vous, reviendra de la même manière que vous l'avez vu s'en aller vers le ciel. »

Traduction AELF

Après ces paroles, ils virent Jésus s'élever et disparaître à leurs yeux dans une nuée.En ce jeudi de l’Ascension C, les apôtres voient Jésus monter au ciel (Ac 1, 1-11).
Voici les quelques pistes pour la 1° lecture de l'Ascension :
- A qui est-ce que je prends le temps d’écrire (lettre ou mèl) de façon un peu développée?
- Quelle(s) demande(s) de Jésus, de l’Eglise, ai-je du mal à comprendre?
- Quel événement ai-je hâte qu’il arrive?
- En quelle(s) circonstance(s) ai-je témoigné de ma foi en Jésus ressuscité sous la dynamique de l’Esprit Saint?
- Avec quelles personnes est-ce que j’aime me retrouver pour prier?

Pour les couples et les (grands-) parents :
- Nous écrivons-nous lorsque nous sommes éloignés contre notre volonté (vacances avec enfants pour l’un ; déplacement professionnel)?
- Quels sont les mots que j’aimerai recevoir de la personne que mon cœur aime?
- Est-ce que je peux envisager ma vie à la suite du décès de mon conjoint?

Pour ceux qui travaillent (professionnellement ou à la maison) :
- Quelles décisions, directives ne me semblent pas claires? Sur lesquelles laisse-t-on planer un mystère?
- Que pourrais-je attendre d’un autre que je peux faire par moi-même?

 

Bonne fin de semaine.  

OJ+

Voir aussi le psaume 46 (47) [DiMail 529]
aussi la 2° lecture (He 9,24-28 . 10, 19-23) [DiMail 460]
Voir aussi l'Evangile (Lc 24, 46-53) [DiMail 459]

Lire l'homélie "Je vous aime, mais je pars" (5.05.2016)

DiMails © 2006 -  Hébergé par Overblog