Dimanche de l'Epiphanie (Isaïe 60, 1-6) (DiMail 52)

5/01/03
DiMail 52 (revu)

1° anniversaire ! ...

Debout, Jérusalem ! Resplendis : elle est venue, ta lumière, et la gloire du Seigneur s'est levée sur toi. Regarde : l'obscurité recouvre la terre, les ténèbres couvrent les peuples ; mais sur toi se lève le Seigneur, et sa gloire brille sur toi. Les nations marcheront vers ta lumière, et les rois, vers la clarté de ton aurore. Lève les yeux, regarde autour de toi : tous, ils se rassemblent, ils arrivent ; tes fils reviennent de loin, et tes filles sont portées sur les bras. Alors tu verras, tu seras radieuse, ton cœur frémira et se dilatera. Les trésors d'au-delà des mers afflueront vers toi avec les richesses des nations. Des foules de chameaux t'envahiront, des dromadaires de Madiane et d'Épha. Tous les gens de Saba viendront, apportant l'or et l'encens et proclamant les louanges du Seigneur.

Traduction AELF

En ce 2° dimanche après Noël, nous fêtons l’Épiphanie. Jérusalem devient le centre du monde, la ville vers où tous les peuples convergent (Is 601-6).
On pourrait la comparer avec le 1° jour de la création (cf Gn 1, 2-5). Le retour de l’exil de Babylone qui est annoncé serait alors comparable à une re-création, ou à une récréation comprendront les plus nostalgiques de leurs tendres années à l’école. Et cette lecture trouverait encore un nouvel éclairage à la lumière de la Pâques du Christ, de sa mort à sa résurrection (le 8° jour = 7+1), des ténèbres à la lumière
Voici quelques questions pour la 1° lecture de ce dimanche :
- Pour quelle(s) raison(s) est-ce que je me lève, je me tiens debout? Qu’est-ce qui me fait tenir debout?
- Comment est-ce que je découvre que la gloire du Seigneur, que sa bénédiction, brille sur moi?
- Quelles peuvent être les raisons de ma tristesse? Quelles sont mes obscurités? mes ténèbres?
- Qu’est-ce qui me rend radieux/se? A quelle(s) occasion(s) mon cœur frémit-il et se dilate-t-il?
- Quels trésors les autres me font-ils sans le savoir?
- Pour quels motifs ai-je envie de louer le Seigneur ?
Pour les couples et les (grands-) parents :
- exercice pratique : l’aimant lit le passage à l’aimé(e) en remplaçant "Jérusalem" par le prénom de l’aimé(e)
- Comment l’autre est-il/elle un trésor incomparable pour moi, d’une valeur inestimable?
Pour ceux qui travaillent (professionnellement ou à la maison) :
- Sur quel(s) autre(s) continent(s) se trouve l’entreprise où je travaille?
- Quels sont les cadeaux d’entreprise que j’ai reçus ?

DiMail", œuvre reconnue d’utilité ecclésiale et évangélique.
OJ+

Voir aussi le psaume 70 (71) [DiMail 565]
Voir aussi la 2° lecture (Ep 3, 2-3a . 5-6) [DiMail 101]
Voir aussi l'Evangile (Mt 2, 1-12) [DiMail 1]

Lire l'homélie "Que de mouvements dans le ciel et sur terre" (8.01.2017)

Lire l'homélie "Miséricorde à la crèche" (3.01.2016)
 

Lire l'homélie "Le chameau, l'éléphant et l'âne des mages" (5.01.2014)

représentation du monde où Jérusalem est au centre

représentation du monde où Jérusalem est au centre

DiMails © 2006 -  Hébergé par Overblog