2° dimanche de Pâques (A, B, C) (Jean 20, 19-31) (DiMail 15)

7/04/02
DiMail 15 (revu)

C'était après la mort de Jésus, le soir du premier jour de la semaine. Les disciples avaient verrouillé les portes du lieu où ils étaient, car ils avaient peur des Juifs. Jésus vint, et il était là au milieu d'eux. Il leur dit : « La paix soit avec vous ! »
Après cette parole, il leur montra ses mains et son côté. Les disciples furent remplis de joie en voyant le Seigneur.
Jésus leur dit de nouveau : « La paix soit avec vous ! De même que le Père m'a envoyé, moi aussi, je vous envoie. »
Ayant ainsi parlé, il répandit sur eux son souffle et il leur dit : « Recevez l'Esprit Saint. Tout homme à qui vous remettrez ses péchés, ils lui seront remis ; tout homme à qui vous maintiendrez ses péchés, ils lui seront maintenus. »
Or, l'un des Douze, Thomas (dont le nom signifie : Jumeau) n'était pas avec eux quand Jésus était venu.
Les autres disciples lui disaient : « Nous avons vu le Seigneur ! » Mais il leur déclara : « Si je ne vois pas dans ses mains la marque des clous, si je ne mets pas mon doigt à l'endroit des clous, si je ne mets pas la main dans son côté, non, je ne croirai pas ! »
Huit jours plus tard, les disciples se trouvaient de nouveau dans la maison, et Thomas était avec eux. Jésus vient, alors que les portes étaient verrouillées, et il était là au milieu d'eux. Il dit : « La paix soit avec vous ! »
Puis il dit à Thomas : « Avance ton doigt ici, et vois mes mains ; avance ta main, et mets-la dans mon côté : cesse d'être incrédule, sois croyant. »
Thomas lui dit alors : « Mon Seigneur et mon Dieu ! »
Jésus lui dit : « Parce que tu m'as vu, tu crois. Heureux ceux qui croient sans avoir vu. »

Il y a encore beaucoup d'autres signes que Jésus a faits en présence des disciples et qui ne sont pas mis par écrit dans ce livre.
Mais ceux-là y ont été mis afin que vous croyiez que Jésus est le Messie, le Fils de Dieu, et afin que, par votre foi, vous ayez la vie en son nom.

Traduction AELF

En ce 2° dimanche de Pâques (A, B, C), Jésus ressuscité se manifeste aux apôtres et Thomas professe sa foi (Jn 20, 19-31).
« On peut penser que la foi en Dieu, la confiance dans les autres et en nous-mêmes s'opposent. Pas du tout. Les 3 ne sont qu'une seule et même attitude. [...] La foi est comme un tissage où les trois fils de la foi en Dieu, de la confiance en nous-mêmes et dans les autres sont tressés simultanément. Et Dieu sait si nous avons besoin de toute une vie pour nous y entraîner et nous y entraider. [...] Ce tissage peut se faire et a pu commencer parce qu'un fil d'or, presque invisible, mais solide était déjà là. C'est celui de Dieu qui nous fait confiance, qui espère, qui nous aime, qui nous encourage à ne pas baisser les bras. Un autre fil, d'argent celui-là, que nous avons failli ne pas voir, était tressé avec le doré. C'est celui de la confiance de nos parents et de nos amis. Nous le savons: la confiance des autres nous fait grandir et nous permet d'entrer dans des temps nouveaux pour la confiance et la foi. (...) C'est en donnant le goût de vivre et la joie de croire, que nous sommes des aventuriers de la foi et de l'espérance dont notre monde a besoin. Des aventuriers amoureux de la vie, de Dieu et des autres. C'est en donnant le goût de vivre et la joie de croire, que chacun vit son baptême en permettant à d'autres de le recevoir à leur tour. Alors, autour de nous, à qui pourrions-nous proposer ce merveilleux chemin à la suite du Ressuscité? » (extrait de l'homélie, 2002).
Voici quelques questions pour l’Evangile de ce dimanche :
- Y a-t-il des événements ou des rencontres auxquels je ne suis pas présent(e) et dont j'ai du mal à partager la joie de ce qui a pu se passer lorsque quelqu’un m'en parle?
- Comment la foi de ceux qui sont plus assurés peut m'aider, certains jours? Comment, d'autres jours, ma foi peut en aider d'autres plus faibles?
- Quel événement a pu être un moment important pour le passage à une foi adulte? où depuis, je dis en vérité ‘je crois en Dieu’?
- Comment la foi me fait-elle porter un regard nouveau sur ma vie et sur celle des autres?
- Comment la lecture et l’écoute de l’Evangile m’aide à croire et approfondir ma foi en Dieu?

Pour les couples et les (grands-) parents :
- Comment notre relation et notre engagement se sont-ils construits sur la confiance l’un dans l’autre? Et sur la foi (si elle est partagée) en Dieu?
- Jusqu’à quel point faisons-nous confiance à nos (petits-) enfants (variable selon l’âge) ?

Pour ceux qui travaillent (professionnellement ou à la maison) :
- Qu’est-ce qui m’empêche d’être en paix lorsque je rentre de mon travail?
- Quelle part a mon travail dans la confession de mes péchés?

Pour les ados :
- Qu(i) 'est-ce que j'ai du mal à croire ?
- Pourquoi ne suis-je pas en paix?

Bonne semaine.
OJ+

Voir aussi la 1° lecture A (Ac 2, 42-47) [DiMail 161]
Voir aussi le Psaume 117 (118) [DiMail 321]
Voir aussi la 2° lecture A (1 P 1, 3-9) [DiMail 322]
Voir aussi l'autre DiMail sur le même Evangile (Jn 20, 19-31) [DiMail 68]

Lire l'homélie "Le Ressuscité et la communauté des disciples" (23.04.2017)

DiMails © 2006 -  Hébergé par Overblog