2° dimanche de Pâques (A, B, C) (Jean 20, 19-31) (DiMail 68)

27/04/03
DiMail 68

C'était après la mort de Jésus, le soir du premier jour de la semaine. Les disciples avaient verrouillé les portes du lieu où ils étaient, car ils avaient peur des Juifs. Jésus vint, et il était là au milieu d'eux. Il leur dit : « La paix soit avec vous ! »
Après cette parole, il leur montra ses mains et son côté. Les disciples furent remplis de joie en voyant le Seigneur.
Jésus leur dit de nouveau : « La paix soit avec vous ! De même que le Père m'a envoyé, moi aussi, je vous envoie. »
Ayant ainsi parlé, il répandit sur eux son souffle et il leur dit : « Recevez l'Esprit Saint.
Tout homme à qui vous remettrez ses péchés, ils lui seront remis ; tout homme à qui vous maintiendrez ses péchés, ils lui seront maintenus. »
Or, l'un des Douze, Thomas (dont le nom signifie : Jumeau) n'était pas avec eux quand Jésus était venu.
Les autres disciples lui disaient : « Nous avons vu le Seigneur ! » Mais il leur déclara : « Si je ne vois pas dans ses mains la marque des clous, si je ne mets pas mon doigt à l'endroit des clous, si je ne mets pas la main dans son côté, non, je ne croirai pas ! »
Huit jours plus tard, les disciples se trouvaient de nouveau dans la maison, et Thomas était avec eux. Jésus vient, alors que les portes étaient verrouillées, et il était là au milieu d'eux. Il dit : « La paix soit avec vous ! »
Puis il dit à Thomas : « Avance ton doigt ici, et vois mes mains ; avance ta main, et mets-la dans mon côté : cesse d'être incrédule, sois croyant. »
Thomas lui dit alors : « Mon Seigneur et mon Dieu ! »
Jésus lui dit : « Parce que tu m'as vu, tu crois. Heureux ceux qui croient sans avoir vu. »
Il y a encore beaucoup d'autres signes que Jésus a faits en présence des disciples et qui ne sont pas mis par écrit dans ce livre. Mais ceux-là y ont été mis afin que vous croyiez que Jésus est le Messie, le Fils de Dieu, et afin que, par votre foi, vous ayez la vie en son nom.

Traduction AELF

Jésus ressuscité apparaît aux apôtresEn ce 2° dimanche après Pâques (A, B, C), la liturgie nous propose deux des manifestations de Jésus ressuscité deux dimanches consécutifs (Jn 20, 19-31).
Alors que nous avons peur de montrer les blessures affectives, spirituelles et physiques, longues à cicatriser, Jésus ressuscité nous montre les siennes, celles de ses mains et de son côté pour dire que c’est lui qui a vécu un passage par la mort. Il nous dit qu’après un drame, nous sommes capables de saisir toutes les occasions favorables pour construire notre vie. Nous pouvons nous laisser relever, et transformer une souffrance en une force de vie, aidés par d’autres. Nos blessures font jaillir un amour plus grand et révèlent qui nous sommes : des êtres créés à l’image du Dieu de Vie.

Voici quelques questions pour l'évangile de joie de ce dimanche :
- Quelles sont mes peurs que Jésus ressuscité peut venir apaiser?
- Qu’est-ce qui me remplit de joie?
- Quelles blessures n’ai-je pas envie de montrer?
- Pour quelle affirmation du "Je crois en Dieu" ai-je du mal à dire "je crois" ? Comment puis-je prendre le temps d’y réfléchir avec quelqu’un afin qu’en comprenant, je grandisse dans la foi ?
- A quelle occasion ai-je reconnu la présence de Jésus ressuscité à mes côtés?

Pour les couples et les (grands-) parents :
- Qu’est-ce qui m’aide à accepter les blessures et les limites de celui/celle que j’aime?
- Comment pouvons-nous être des bâtisseurs de paix, et proposer et vivre le pardon, dans notre couple? et dans notre famille?

Pour ceux qui travaillent (professionnellement ou à la maison) :
- Dans quel état d’esprit est-ce que je retrouve ceux avec lesquels je travaille après un certain temps d’absence ou de vacances?
- A quelle(s) personnes(s)ai-je vraiment du mal à faire confiance?

Bonne semaine.
OJ+

Voir aussi la 1° lecture (Ac 5, 12-16) [DiMail 116]
Voir aussi 2° lecture (Ap 1, 9-11a.12-13.17-19) [DiMail 262]
Voir aussi l'Evangile (Jn 20, 19-31) [DiMail 15]

Lire l'homélie "Point de vue de Thomas" (3.04.2016)

DiMails © 2006 -  Hébergé par Overblog