2° dimanche de Pâques C (Actes des apôtres 5, 12-16) (DiMail 116)

18/04/04
DiMail 116

À Jérusalem, par les mains des Apôtres, beaucoup de signes et de prodiges se réalisaient dans le peuple. Tous les croyants, d'un seul cœur, se tenaient sous la colonnade de Salomon.
Personne d'autre n'osait se joindre à eux ; cependant tout le peuple faisait leur éloge,
et des hommes et des femmes de plus en plus nombreux adhéraient au Seigneur par la foi.
On allait jusqu'à sortir les malades sur les places, en les mettant sur des lits et des brancards : ainsi, quand Pierre passerait, il toucherait l'un ou l'autre de son ombre.
Et même, une foule venue des villages voisins de Jérusalem amenait des gens malades ou tourmentés par des esprits mauvais. Et tous, ils étaient guéris.

Traduction AELF

On allait jusqu'à sortir les malades sur les places, en les mettant sur des lits et des brancards : ainsi, quand Pierre passerait, il toucherait l'un ou l'autre de son ombre.En ce 2° dimanche après Pâques C, nous découvrons la vie de la toute jeune Église (Ac 5, 12-16).
Dans la description de l’activité des apôtres qui guérissent après avoir enseigné au même endroit (cf. Ac 3), nous découvrons un parallélisme entre leur action et celle de Jésus pendant son ministère public. Aujourd’hui encore, par le sacrement des malades (écoute de la Parole de Dieu, imposition des mains, prière puis onction avec l’huile des malades bénie par l’évêque lors de la messe chrismale pendant la semaine sainte), Jésus Ressuscité, après avoir souffert, n’abandonne pas celui qui est malade, qui souffre dans son corps ou son esprit, ou qui a un handicap visible ou non. Sans apporter une guérison, ce sacrement apporte réconfort et paix au croyant qui peut vivre cette épreuve dans la foi.

Voici quelques questions pour la 1° lecture de ce dimanche :
- De quels signes et prodiges suis-je témoin en moi et autour de moi?
- Que disent les personnes que je rencontre sur l’Église?
- Que m’apporte le témoignage des nouveaux venus à la foi? Qu’apportent-ils à l’Église? Ai-je pris le temps d’accueillir et de rencontrer les adultes qui ont été baptisés dans ma paroisse lors de la veillée pascale?
- Quelle guérison (intérieure, réconciliation avec moi, avec quelqu’un d’autre, onction des malades ...) ai-je vécu?
- Quelle personne que je connais a déjà reçu l’onction des malades? En ai-je déjà parlé avec elle?

Pour les couples et les (grands-) parents :
- Comment vivons-nous notre foi, comme homme et femme?
- Comment prenons-nous soin l’un de l’autre?

Pour ceux et celles qui travaillent (professionnellement ou au foyer) :
- Ai-je un comportement différent avec ceux qui adhèrent au Seigneur par la foi?

Bonne semaine.
OJ+

Voir aussi le Psaume 117 [DiMail 578]
Voir aussi la 2° lecture (Ap 1, 9-11a.12-13.17-19) [DiMail 262]
Voir aussi l'Evangile (Jn 20, 19-31) [DiMail 15 et DiMail 68]

Lire l'homélie "Point de vue de Thomas" (3.04.2016)

DiMails © 2006 -  Hébergé par Overblog