6° dimanche du Temps ordinaire B (Psaume 101 (102)) (DiMail 569)

12.02.2012 
DiMail 569

Seigneur, entends ma prière :
que mon cri parvienne jusqu'à toi !
Ne me cache pas ton visage
le jour où je suis en détresse !

Mes jours s'en vont en fumée,
mes os comme un brasier sont en feu ;
mon cœur se dessèche comme l'herbe fauchée,
j'oublie de manger mon pain.

À force de crier ma plainte,
ma peau colle à mes os.
Mais toi, Seigneur, tu es là pour toujours ;
d'âge en âge on fera mémoire de toi.

Des hauteurs du sanctuaire, le Seigneur s'est penché ;
du ciel, il regarde la terre
pour entendre la plainte des captifs
et libérer ceux qui devaient mourir.

Traduction AELF

mon cœur se dessèche comme l'herbe fauchéeEn ce 6° dimanche du Temps ordinaire B, le cri du psalmiste se fait prière (Ps 101 (102)).

Voici quelques questions pour le psaume de ce dimanche :
- Qu'est-ce que je demande au Seigneur ?
- Quand est-ce que le Seigneur ne m'a pas caché sa face alors que j'étais dans la détresse ?
- Comment ai-je parlé d'une très grande souffrance ?
- Quand m'est-il arrivé d'oublier de manger mon pain ?
- Quand le Seigneur m'a-t-Il regardé et libéré alors que je devais mourir ?

Pour les couples et les (grands-) parents :
- Quand avons-nous vu un de nos (petits-) enfants dans une très grande souffrance ?
- Quelle(s) grande(s) épreuve(s) avons-nous traversé ensemble ?

Pour ceux qui travaillent (professionnellement ou à la maison) :
- Quel(s) jour(s) me suis-je senti(e) dans une détresse ?
- Qu'est-ce qu'il m'arrive d'oublier de faire dans le cadre de mon travail ?

Bonne semaine.
OJ+

Voir aussi la 1° lecture (Lv 13, 1-2.45-46) [DiMail 200]
Voir aussi la 2° lecture (1 Co 10,31 - 11,1) [DiMail 385]
Voir aussi l'Evangile (Mc 1, 40-45) [DiMail 58]

DiMails © 2006 -  Hébergé par Overblog