26° dimanche du Temps ordinaire B (Marc 9, 38-43.45.47-48) (DiMail 88)

28/09/03
DiMail 88 (revu)

Jean, l'un des Douze, disait à Jésus : « Maître, nous avons vu quelqu'un chasser des esprits mauvais en ton nom ; nous avons voulu l'en empêcher, car il n'est pas de ceux qui nous suivent. »
Jésus répondit : « Ne l'empêchez pas, car celui qui fait un miracle en mon nom ne peut pas, aussitôt après, mal parler de moi ; celui qui n'est pas contre nous est pour nous.
Et celui qui vous donnera un verre d'eau au nom de votre appartenance au Christ, amen, je vous le dis, il ne restera pas sans récompense. Celui qui entraînera la chute d'un seul de ces petits qui croient en moi, mieux vaudrait pour lui qu'on lui attache au cou une de ces meules que tournent les ânes, et qu'on le jette à la mer.
Et si ta main t'entraîne au péché, coupe-la. Il vaut mieux entrer manchot dans la vie éternelle que d'être jeté avec tes deux mains dans la géhenne, là où le feu ne s'éteint pas.
Si ton pied t'entraîne au péché, coupe-le. Il vaut mieux entrer estropié dans la vie éternelle que d'être jeté avec tes deux pieds dans la géhenne.
Si ton œil t'entraîne au péché, arrache-le. Il vaut mieux entrer borgne dans le royaume de Dieu que d'être jeté avec tes deux yeux dans la géhenne,
là où le ver ne meurt pas et où le feu ne s'éteint pas. »

Traduction AELF

celui qui vous donnera un verre d'eau au nom de votre appartenance au Christ, amen, je vous le dis, il ne restera pas sans récompense.En ce 26° dimanche du temps ordinaire B, Jésus donne quelques consignes à la communauté chrétienne (Mc 9, 38-43.45.47-48).
La géhenne est une vallée au sud de Jérusalem. Elle débouche dans la vallée du Cédron, au pied du village de Siloé. Elle a servi de frontière pour délimiter le territoire de 2 tributs : celles de Juda au Nord, et celle de Benjamin au sud.
Ce qui valut à cette vallée son triste nom et qui en a fait dans le Nouveau Testament le symbole du séjour des maudits, ce sont les sacrifices d’enfants que les Cananéens puis les Israélites idolâtres offrirent au dieu Moloch en ce lieu, comme l’attestent des textes de le Premier Testament (2 R 16,3) et des fouilles qui ont mis à jour des ossements d’enfants. En leur temps, les prophètes n’ont pas hésité à dénoncer ces pratiques barbares (cf Jr 19, 3-6). Vallée de la Géhenne au sud-ouest de la vieille Ville de JérusalemElle a aussi servi de décharge publique de la ville dont le feu brûlait les ordures et les détritus en tout genre. Dante a "popularisé" cette triste vision dans « l’Enfer » dont certains prédicateurs ont pu abuser à certains époques en prêchant un christianisme de la peur.
Voici quelques questions pour l’Évangile de ce dimanche :
- Que m’arrive-t-il de faire au nom de Jésus?
- Peut-on dire de moi que je suis pour le Christ ?
- Qui pourrait-il m’arriver de mépriser parce que ses façons de faire ne correspondent pas à ma manière de suivre Jésus? Comment est-ce que je regarde ceux qui agissent pour le bien commun et qui ne sont pas chrétiens?
- Comment puis-je ne pas empêcher, mais encourager ceux qui font des miracles à travers leur écoute, leur parole de confiance et d’encouragement, voire leur geste de sympathie?
- Quelle activité, quelle personne, risque(nt) de me faire chuter et dont il vaudrait mieux que je me coupe?

Pour les couples et les (grands-) parents :
- Comment mon conjoint m’aide-t-il/elle à ne pas pécher?
- Comment puis-je l’aider de mon côté?

Pour ceux et celles qui travaillent (professionnellement ou au foyer) :
- Quelles légitimité et autorité m’arrive-t-il d’invoquer pour agir?
- Quelle pratique ou habitude contraire à mon éthique ou à la logique évangélique pourrais-je changer ou arrêter?

Pour les ados :
- Qui ai-je voulu exclure ?
- De quoi ai-je besoin de me débarasser qui m'entraîne au péché
?

Bonne semaine.
OJ+

Voir aussi la 1° lecture (Nb 11, 25-27) [DiMail 232]
Voir aussi le psaume 18 (19) [DiMail 597]   
Voir aussi la 2° lecture (Jc 5, 1-6) [DiMail 423]

Lire l'homélie "Ecoute battre le coeur de Dieu" (27.09.2015)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
DiMails © 2006 -  Hébergé par Overblog