24° dimanche du Temps ordinaire B (Jacques 2, 14-18) (DiMail 421)

13.09.2009
DiMail 421

Mes frères, si quelqu'un prétend avoir la foi, alors qu'il n'agit pas, à quoi cela sert-il ? Cet homme-là peut-il être sauvé par sa foi ?
Supposons que l'un de nos frères ou l'une de nos sœurs n'aient pas de quoi s'habiller, ni de quoi manger tous les jours ; si l'un de vous leur dit : « Rentrez tranquillement chez vous ! Mettez-vous au chaud, et mangez à votre faim ! » et si vous ne leur donnez pas ce que réclame leur corps, à quoi cela sert-il ?
Ainsi donc, celui qui n'agit pas, sa foi est bel et bien morte, et on peut lui dire : « Tu prétends avoir la foi, moi je la mets en pratique. Montre-moi donc ta foi qui n'agit pas ; moi, c'est par mes actes que je te montrerai ma foi. »

Traduction AELF

Supposons que l'un de nos frères ou l'une de nos sœurs n'aient pas de quoi s'habiller, ni de quoi manger tous les jours ; si l'un de vous leur dit : « Rentrez tranquillement chez vous ! Mettez-vous au chaud, et mangez à votre faim ! » et si vous ne leur donnez pas ce que réclame leur corps, à quoi cela sert-il ? (St Martin partage la moitié de son manteau et le donne à un pauvre)En ce 24° dimanche du temps ordinaire B, St Jacques rappelle le lien entre la foi et ses actes (Jc 2, 14-18)
Voici quelques questions pour la 2° lecture de ce dimanche :
- Qu’est-ce que je fais que je ne ferais pas si je n’avais pas la foi ?
- Qui ai-je aidé alors qu’il n’avait pas de quoi s’habiller ni de quoi manger ?
- Quand me suis-je découvert(e) parler ou agir en contradiction avec ma foi ?
- Qui m’a, un jour, fait une remarque fondée qui m’a interpelé(e) ?
- Quel croyant m’impressionne par ses actes et sa vie ?
Pour les couples et les (grands-) parents :
- Comment l’éducation que nous donnons à nos (petits-) enfants leur permet-elle d’être cohérent(s) entre leurs paroles, leurs convictions, leur foi et leurs actes et engagements ?
- Quand avons-nous mis en cohérence notre foi et nos actes ?
Pour ceux qui travaillent (professionnellement ou à la maison) :
- Quelle(s) situation(s) professionnelle(s) m’ont permis de mettre ma foi en actes ?
- Quelle(s) personne(s) ai-je découverte(s) comme croyante(s) en le voyant agir dans son cadre professionnel ?

Bonne semaine.
OJ+

Voir aussi la 1° lecture (Is 50, 5-9a) [DiMail 159]
Voir aussi la 1° lecture (Is 50, 5-9a) [DiMail 208]]
Voir aussi le psaume 114 (115) [DiMail 595]
Voir aussi l'Evangile (Mc 8, 27-35) [DiMail 230]
Lire l'homélie "La cohérence de la foi" (13.09.2015)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
DiMails © 2006 -  Hébergé par Overblog