23° dimanche du Temps ordinaire B (Marc 7, 31-37) (DiMail 85)

7/09/03
DiMail 85 (revu)

Jésus quitta la région de Tyr ; passant par Sidon, il prit la direction du lac de Galilée et alla en plein territoire de la Décapole.
On lui amène un sourd-muet, et on le prie de poser la main sur lui.
Jésus l'emmena à l'écart, loin de la foule, lui mit les doigts dans les oreilles, et, prenant de la salive, lui toucha la langue.
Puis, les yeux levés au ciel, il soupira et lui dit : « Effata ! », c'est-à-dire : « Ouvre-toi ! »
Ses oreilles s'ouvrirent ; aussitôt sa langue se délia, et il parlait correctement.
Alors Jésus leur recommanda de n'en rien dire à personne ; mais plus il le leur recommandait, plus ils le proclamaient.
Très vivement frappés, ils disaient : « Tout ce qu'il fait est admirable : il fait entendre les sourds et parler les muets. »

Traduction AELF

Jésus emmena à l'écart le sourd-muet, loin de la foule, lui mit les doigts dans les oreilles, et, prenant de la salive, lui toucha la langue.En ce 23° dimanche du temps ordinaire, Jésus guérit un sourd-bègue (Mc 7, 31-37) en terre païenne, après l'acte de foi de la syro-phénicienne (7, 24-30) et la guérison à distance. Jésus a donc quitté la Galilée où il avait commencé son ministère (1,14). Il est en terre païenne (Tyr (ville de Syro-Phénicie, au NO de la Galilée) le long de la Méditerranée), passant par Sidon (plus au Nord, sur la côte; Liban actuel) puis redescente vers la Décapole (région au SE de la Galilée et du lac de Tibériade; Jordanie actuelle) (cf carte de la Palestine au temps de Jésus, à la fin de votre Bible). Nous comprenons que la controverse sur le pur et l'impur préparait son excursion chez les païens.
Marc est le seul à raconter cette guérison. Elle se réalise avec des gestes différents selon les organes ("doigts dans les oreilles", "prend de la salive, et touche la langue") mais une seule parole suffit pour les deux organes, un ordre unique, en araméen, que Mc a gardé. Celui-ci lie deux familles de verbes : écouter-entendre, et parler-proclamer. Ils sont typiques pour tout disciple de Jésus. Ce récit a des points communs avec un autre que seul Mc raconte : la guérison d'un aveugle (8, 22-26) qui précède la profession de foi de Pierre (8, 27-30). Quand dans le premier récit, on lui demande d'imposer la main (7,32) au sourd bègue, Jésus le touche (7,33). Quand on lui demande de toucher (8,22) l'aveugle, il lui impose les mains (8, 23.25). Ces deux guérisons viennent confirmer Mc 8,18. Jésus réalise ce qu’annonçait
Is 35, 5-6 et vient ainsi guérir nos sens (écoute, parole, vue), en tant que moyens pour entrer en relation avec d'autres et vivre une authentique fraternité. Ainsi, Jésus sème des indices que les disciples et nous-mêmes, tels des enquêteurs, devons apprendre à "voir" et déchiffrer pour en découvrir qui il est réellement. Cela atteste de la lenteur des disciples à croire.
Voici quelques questions pour l'Évangile de ce dimanche :
- Quand m'est-il arrivé de quitter les territoires que je connais bien pour m'aventurer dans des domaines (géographiques, culturels, politiques, religieux, ...) que je ne connais pas ?
- De quel(s) "handicap(s)", d'autres personnes, voudraient-elles que je sois guéri(e)?
- De quelle "guérison"-amélioration ai-je pu(e) être témoin chez d'autre(s) personne(s)?
- Ai-je du mal à "tenir ma langue" lorsque l'on me confie un secret?
- Comment ce que Jésus fait pour moi est-il accomplissement et réalisation de ce qui était annoncé par les prophètes ou qu'il nous a promis?

Pour les couples et les (grands-) parents :
- Quelle place donnons-nous au toucher et à la parole dans nos rencontres en tête-à-tête ?
- Comment mon conjoint m'aide-t-il/elle à mieux (l') écouter et/ou à (lui) parler ?

Pour ceux et celles qui travaillent (professionnellement ou au foyer) :
- Pour ceux qui sont amenés à voyager et à s'absenter dans le cadre de leur travail, qu'est-ce qui est difficile à vivre pour moi?
- Quels compliments m'arrive-t-il de dire à (propos de) ceux qui travaillent avec moi
?
Pour les ados :
- De quoi est-ce que j'aimerais que Jésus me guérisse ? difficulté à m'exprimer? difficulté à entendre et écouter ce qu'on me dit et ce que Jésus me dit ? difficulté à entrer en relation avec d'autres ? ...
- Qu'est-ce qui fait ma plus grande admiration dans ce que Jésus fait et dit
?

Bonne semaine.
OJ+

Voir aussi la 1° lecture (Is 35, 4-7) [DiMail 229]
Voir aussi le psaume 145 (146) [DiMail 498]
Voir aussi la 2° lecture (Jc 2, 1-5) [DiMail 420]

Lire l'homélie "Ouvertures en tous genres" (6.09.2015)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
DiMails © 2006 -  Hébergé par Overblog