32° dimanche du Temps ordinaire B (1 Rois 17, 10-16) (DiMail 239)

12/11/06
DiMail 239 (revu)

Le prophète Élie partit pour Sarepta, et il parvint à l'entrée de la ville. Une veuve ramassait du bois ; il l'appela et lui dit : « Veux-tu me puiser, avec ta cruche, un peu d'eau pour que je boive ? »
Elle alla en puiser. Il lui dit encore : « Apporte-moi aussi un morceau de pain. »
Elle répondit : « Je le jure par la vie du Seigneur ton Dieu : je n'ai pas de pain. J'ai seulement, dans une jarre, une poignée de farine, et un peu d'huile dans un vase. Je ramasse deux morceaux de bois, je rentre préparer pour moi et pour mon fils ce qui nous reste. Nous le mangerons, et puis nous mourrons. »
Élie lui dit alors : « N'aie pas peur, va, fais ce que tu as dit. Mais d'abord cuis-moi un petit pain et apporte-le moi, ensuite tu feras du pain pour toi et ton fils.
Car ainsi parle le Seigneur, Dieu d'Israël : Jarre de farine point ne s'épuisera, vase d'huile point ne se videra, jusqu'au jour où le Seigneur donnera la pluie pour arroser la terre. »
La femme alla faire ce qu'Élie lui avait demandé, et longtemps, le prophète, elle-même et son fils eurent à manger.
Et la jarre de farine ne s'épuisa pas, et le vase d'huile ne se vida pas, ainsi que le Seigneur l'avait annoncé par la bouche d'Élie.

Traduction AELF

Aainsi parle le Seigneur, Dieu d'Israël : Jarre de farine point ne s'épuisera, vase d'huile point ne se videra, jusqu'au jour où le Seigneur donnera la pluie pour arroser la terre.En ce 32° dimanche du temps ordinaire B, le prophète Elie est accueilli par une veuve de Sarepta (1 R 17, 10-16). Elle est ressemble à l’Auvergnat (les « bouts de bois ») et à l’hôtesse (« le pain ») de la chanson de Brassens.
Voici les quelques questions pour la 1° lecture de ce dimanche :
- Comment est-ce que je réagis lorsque quelqu’un me demande de faire quelque chose pour lui?
- Quand ma confiance et/ou mon espérance en Dieu a-t-elle (ont-elles) grandi grâce à la parole d’un croyant?
- Quelle(s) promesse(s) un peu [très] folle(s) que j’ai crue(s) s’est (se sont) réalisé?
- Quel(s) don(s) de Dieu ne s’épuise(nt) pas?
- Quelle(s) promesse(s) de Dieu s’est-elle (se sont-elles) réalisées pour moi?

Pour les couples et les (grands-) parents :
- Quand avons-nous été dans une situation très critique?
- Quand une personne que nous avons accueillie nous a-t-elle permis de vivre de la gratuité de Dieu?

Pour ceux qui travaillent (professionnellement ou à la maison) :
- Quel profit et quelle rentabilité est-ce que je cherche dans mon travail?
- Qu’est-ce que je fais pour un(e) autre avant de le faire pour moi?

Bonne semaine.
OJ+

Voir aussi le Psaume 145 (146) [DiMail 498]
Voir aussi la 2° lecture (He 9, 24-28) [DiMail 429]
Voir aussi l'Evangile (Mc 12, 28-34) [DiMail 240]

Lire l'homélie "Aie confiance. Dieu est fidèle" (8.11.2015)

Elie, la veuve de sarepta, l'huile et la farine

DiMails © 2006 -  Hébergé par Overblog