31° dimanche du temps ordinaire A (Psaume 130 (131)) (DiMail 552)

30.10.2011
DiMail 552 

Seigneur, je n'ai pas le coeur fier
ni le regard ambitieux ; 
je ne poursuis ni grands desseins,
ni merveilles qui me dépassent.
 


Non, mais je tiens mon âme
égale et silencieuse ; 
mon âme est en moi comme un enfant,
comme un petit enfant contre sa mère.
 


Attends le Seigneur, Israël, 
maintenant et à jamais.

Traduction AELF

mon âme est en moi comme un enfant, comme un petit enfant contre sa mère. En ce 31° dimanche de temps ordinaire A, le psalmiste exprime son humilité et sa modestie, confiant dans le Seigneur (Ps 130 (131)).
Voici quelques questions pour le psaume de ce dimanche :
- Quand n’ai-je pas eu le cœur fier ni le cœur ambitieux ?
- Quels sont les projets qui me motivent ?
- Quelles sont les merveilles qui me dépassent ?
- Dans quelle(s) circonstances suis-je resté(e) silencieux(/se) ?
- Quelle(s) expérience(s) de mon enfance m’évoque une expérience de la foi ?

Pour les couples et les (grands-) parents :
- Quand n’avons-nous pas été fiers de nous ?
- Quand un de nos (petits-) enfants n’a-t-il pas été fier devant nous ?

Pour ceux qui travaillent (professionnellement ou à la maison) :
- Quand me suis-je senti(e) à ma juste place dans mon travail ?
- Pourquoi ai-je voulu rester silencieux(/se) lors d’une réunion ou d’un entretien ?

Bonne semaine.
OJ+ 

Voir aussi la 1° lecture (Ml 1,14  - 2,10) [DiMail 186]
Voir aussi l'Evangile (Mt 22, 1-12) [DiMail 43]

DiMails © 2006 -  Hébergé par Overblog