3° dimanche de Pâques B (Luc 24, 35-48) (DiMail 69)

4/05/03
DiMail 69 (revu)

Les disciples qui rentraient d'Emmaüs racontaient aux onze Apôtres et à leurs compagnons ce qui s'était passé sur la route, et comment ils avaient reconnu le Seigneur quand il avait rompu le pain.
Comme ils en parlaient encore, lui-même était là au milieu d'eux, et il leur dit : « La paix soit avec vous ! »
Frappés de stupeur et de crainte, ils croyaient voir un esprit.
Jésus leur dit : « Pourquoi êtes-vous bouleversés ? Et pourquoi ces pensées qui surgissent en vous ? Voyez mes mains et mes pieds : c'est bien moi ! Touchez-moi, regardez : un esprit n'a pas de chair ni d'os, et vous constatez que j'en ai. »
Après cette parole, il leur montra ses mains et ses pieds.
Dans leur joie, ils n'osaient pas encore y croire, et restaient saisis d'étonnement. Jésus leur dit : « Avez-vous ici quelque chose à manger ? »
Ils lui offrirent un morceau de poisson grillé.
Il le prit et le mangea devant eux.
Puis il déclara : « Rappelez-vous les paroles que je vous ai dites quand j'étais encore avec vous : Il fallait que s'accomplisse tout ce qui a été écrit de moi dans la loi de Moïse, les Prophètes et les Psaumes. »
Alors il leur ouvrit l'esprit à l'intelligence des Écritures.
Il conclut : « C'est bien ce qui était annoncé par l'Écriture : les souffrances du Messie, sa résurrection d'entre les morts le troisième jour, et la conversion proclamée en son nom pour le pardon des péchés à toutes les nations, en commençant par Jérusalem.
C'est vous qui en êtes les témoins. »

Traduction AELF

Ils offrirent à Jésus ressuscité un morceau de poisson grilléEn ce 3° dimanche après Pâques B, Jésus ressuscité se manifeste à ses disciples : c'est le retour d'Emmaüs (Lc 24, 35-48).
La salutation que nous adresse le Ressuscité "la paix soit avec vous" (= "Shalom" en hébreu, ou le "salam alékoum" en arabe) peut être une salutation que nous pouvons dire dans notre coeur lors de chaque rencontre. Cela peut pacifier nos tensions avec certaines personnes et façonner notre coeur et notre esprit pour que nous soyons des artisans de paix pour notre monde.
À propos du témoignage et de la proposition de la foi, si la dernière phrase de l'Évangile de ce jour est d'abord adressée aux Apôtres et à leurs compagnons, aujourd'hui, c'est à nous que Jésus s'adresse. S'ils n'avaient pas témoigné, l'Église n'en serait pas là. Le Christ compte aussi sur nous. « On ne nous demande pas de réciter un catéchisme. Nous ne pouvons qu'inviter à rencontrer Jésus. [...] On nous reprochera toujours un décalage entre nos paroles et nos actes, mais si nous attendons qu'ils coïncident parfaitement, nous risquons d'attendre et on nous en fera à nouveau le reproche. » (homélie du dimanche de Pâques 2003)

Voici quelques questions pour l'évangile de ce dimanche :
- À qui est-ce que je raconte les temps forts que je vis? Qu'est-ce que j'en raconte?
- Quelle bonne nouvelle est-ce que je n'ose pas encore croire?
- Quel temps est-ce que je pren
ds pour lire "la Loi de Moïse, les Prophètes et les Psaumes"?
- Qui m'aide à m'ouvrir à l'intelligence des Écritures?
- Comment suis-je un témoin vivant de Jésus Ressuscité à travers mes paroles et mes actes?

Pour les couples et les (grands-) parents :
- Quand reconnaissons-nous le Christ ressuscité présent dans notre vie de couple? Dans notre famille?
- Comment est-ce que je regarde les mains, les pieds, ... le corps de la personne que mon coeur aime?

Pour ceux qui travaillent (professionnellement ou à la maison) :
- Avec qui puis-je évoquer et parler des difficultés de mon travail?
- Y a-t-il des repas professionnels qui ont le "goût" d'Eucharistie?

Bonne semaine.
OJ+

Voir aussi la 1° lecture (Ac 3, 13-15.17-19) [DiMail 211]
Voir aussi le psaume 4 [DiMail 579]
Voir aussi la 2° lecture (1 Jn 2, 1-5a) [DiMail 396]

Lire l'homélie "Des changements" (19.04.2015)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
DiMails © 2006 -  Hébergé par Overblog