5° dimanche du Temps ordinaire B (Marc 1, 29-39) (DiMail 57)

9/02/03
DiMail 57 (revu)

En quittant la synagogue, Jésus, accompagné de Jacques et de Jean, alla chez Simon et André.
Or, la belle-mère de Simon était au lit avec de la fièvre. Sans plus attendre, on parle à Jésus de la malade. Jésus s'approcha d'elle, la prit par la main, et il la fit lever. La fièvre la quitta, et elle les servait.
Le soir venu, après le coucher du soleil, on lui amenait tous les malades, et ceux qui étaient possédés par des esprits mauvais. La ville entière se pressait à la porte. Il guérit toutes sortes de malades, il chassa beaucoup d'esprits mauvais et il les empêchait de parler, parce qu'ils savaient, eux, qui il était.
Le lendemain, bien avant l'aube, Jésus se leva. Il sortit et alla dans un endroit désert, et là il priait.
Simon et ses compagnons se mirent à sa recherche.
Quand ils l'ont trouvé, ils lui disent : « Tout le monde te cherche. »
Mais Jésus leur répond : « Partons ailleurs, dans les villages voisins, afin que là aussi je proclame la Bonne Nouvelle ; car c'est pour cela que je suis sorti. »
Il parcourut donc toute la Galilée, proclamant la Bonne Nouvelle dans leurs synagogues, et chassant les esprits mauvais.

Traduction AELF

Jésus s'approcha d'elle [la belle-mère de Pierre], la prit par la main, et il la fit lever. La fièvre la quitta.En ce 5° dimanche du temps ordinaire B, Jésus opère de nombreuses guérisons à toute heure du jour et de la nuit (Mc 1, 29-39).
Nous pouvons être frappés par l'urgence que l'évangile de Marc imprime au récit de ce que Jésus fait, en répétant plusieurs fois "aussitôt" (1, 14.18.20.21.28.29.30.42).

Voici quelques questions pour l’Evangile de ce dimanche :
- Qu'est-ce que je fais en sortant de l'église? Comment le temps de prière que je viens de prendre ou la messe que je viens de vivre avec d'autres me fait regarder de façon nouvelle les autres et notre monde?
- Qui est-ce que je confie à Jésus dans ma prière?
- A quelle occasion ai-je reconnu l'action prévenante et pleine de délicatesse de Jésus à mon égard?
- Dans quel état d'esprit est-ce que je sers les autres?
- M'arrive-t-il d'aller dans un endroit désert et de prendre du temps pour la prière?
- Pour quelles raisons est-ce que je me mets en recherche de Jésus? Comment puis-je aider ceux qui le recherchent à le découvrir?

Pour les couples et les (grands-) parents :
- Dans quelles circonstances envisageons-nous de partir, de déménager?
- Quelles relations ai-je avec ma belle-famille? Comment est-ce que je prends soin de mes (beaux-)parents qui vieillissent?

Pour ceux qui travaillent (professionnellement ou à la maison) :
- On a parfois l'impression que les relations au travail sont "malades" (peur, individualisme, égoïsme, ...). Comment ma foi en Dieu m'invite-t-elle à soigner, prendre soin de ces relations avec les autres?
- A quelle occasion ai-je pensé aller travailler ailleurs? Pourquoi?

Pour les ados :
- De quelle personne malade ai-je envie de parler à Jésus ?
- Dans quelle direction nouvelle Jésus m'a-t-il emmené de façon inattendue ?

Bonne semaine.
OJ+

Voir aussi la 1° lecture (Jb 7, 1-4.6-7) [DiMail 199]
Voir aussi le psaume 146 (147) [DiMail 568]

Voir aussi la 2° lecture (1 Co 7, 16-19.22-23) [DiMail 384]

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
DiMails © 2006 -  Hébergé par Overblog