31° dimanche du Temps ordinaire A (Matthieu 23, 1-12) (Dimail 43)

3/11/02
DiMail 43 (revu)

Jésus déclara à la foule et à ses disciples :
« Les scribes et les pharisiens enseignent dans la chaire de Moïse.
Pratiquez donc et observez tout ce qu'ils peuvent vous dire. Mais n'agissez pas d'après leurs actes, car ils disent et ne font pas.
Ils lient de pesants fardeaux et en chargent les épaules des gens ; mais eux-mêmes ne veulent pas les remuer du doigt.
Ils agissent toujours pour être remarqués des hommes : ils portent sur eux des phylactères très larges et des franges très longues ;
ils aiment les places d'honneur dans les repas, les premiers rangs dans les synagogues,
les salutations sur les places publiques, ils aiment recevoir des gens le titre de Rabbi.
Pour vous, ne vous faites pas donner le titre de Rabbi, car vous n'avez qu'un seul enseignant, et vous êtes tous frères.
Ne donnez à personne sur terre le nom de père, car vous n'avez qu'un seul Père, celui qui est aux cieux.
Ne vous faites pas non plus appeler maîtres, car vous n'avez qu'un seul maître, le Christ.
Le plus grand parmi vous sera votre serviteur.
Qui s'élèvera sera abaissé, qui s'abaissera sera élevé. »
Traduction AELF

Les scribes et les pharisiens enseignent dans la chaire de Moïse.En ce 31° dimanche du temps ordinaire A, nous entendons la 1° partie des reproches de Jésus contre les scribes et les pharisiens (Mt 23, 1-12), alors que plus personne n'ose l'interroger (Mt 22,45). Et il nous interpelle tous sur notre vie ordinaire, à faire le point entre nos beaux discours, nos grandes théories et nos actes. Il nous faut du temps pour changer certaines habitudes en prenant de nouvelles pratiques. Notre Maître le sait. Notre Père aussi. Mais ne reportons pas au lendemain ce que nous pourrions commencer dès aujourd'hui...

Voici quelques questions pour l’Evangile de ce dimanche :
- Dans quelle(s) circonstances est-ce que je recherche les honneurs, à "épater la galerie", à "en mettre plein la vue", à me « faire remarquer », à tout faire pour que l'on me trouve mieux que les autres (cf prière du pharisien Lc 18, 11-12)?
- A quelle occasion quelqu'un qui me veut du bien, qui s'est fait Jésus par charité pour moi, un parent, un(e) ami(e) m' a-t-il interpellé(e) sur ma conduite, sur le manque de cohérence entre mes actes et mes paroles?
- Quand, à mon tour, par amitié, par charité, par fidélité ou estime de l'autre, ai-je interpellé un parent, un frère, une sœur, un(e) ami(e) sur l'écart entre ses actes et ses paroles?
- Dans les responsabilités que j'exerce, m'arrive-t-il d'en demander trop aux autres, de faire quelque chose dont je sais à l'avance qu'ils échoueront?
- Dans quel(s) domaine(s) de ma vie ai-je à faire grandir patiemment un esprit de servi ? Quel(s) moyen(s) concret(s) puis-je prendre? Quelle(s) pratique(s) et habitude(s)s me faut-il changer?

Pour les couples et les (grands-) parents :
- Comment est-ce que j'aide celui/celle que j'aime à aimer ses frères et sœurs comme le Christ nous le demande?
- Comment mon conjoint m'aide-t-il/elle à aimer Dieu et mon prochain, non pas en ajoutant une nouvelle activité, mais en le découvrant dans ma vie quotidienne et ordinaire (vie conjugale, enfants, travail professionnel et domestique, service des autres)?
- Comment puis-je "(ré)investir" un domaine que j'ai laissé et abandonné à l'autre (tâches ménagères, vie spirituelle, bricolage, éducation, rangement, ...) pour qu'il/elle n'en soit pas le/la spécialiste obligé(e) [On a parlé de division international du travail, il ne faudrait pas parler de division conjugal du travail, mais de partage conjugal des services] = comment faire en sorte pour que tout ne repose pas sur l'autre? Comment puis-je aider l'autre à faire une tâche que j'assume seul(e)?

Pour ceux qui travaillent (professionnellement ou à la maison) :
- A qui ai-je tendance à vouloir donner des leçons sans forcément le faire moi-même?
- Duquel/De laquelle de mes supérieurs ai-je beaucoup appris, a été pour un « maître » dans mon métier?

Bonne semaine.
OJ+

Voir aussi la 1° lecture (Ml 1,14 ... 2,10) [DiMail 186]
Voir aussi le psaume 130 (131 [DiMail 552]

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
DiMails © 2006 -  Hébergé par Overblog