33° dimanche du Temps ordinaire A (Proverbes 31, 10-13.19-20.30-31) (DiMail 188)

13/11/05
DiMail 188 (revu)

La femme vaillante, qui donc peut la trouver ? Elle est infiniment plus précieuse que les perles. Son mari peut avoir confiance en elle : au lieu de lui coûter, elle l'enrichira. Tous les jours de sa vie, elle lui épargne le malheur et lui donne le bonheur. Elle a fait provision de laine et de lin, et ses mains travaillent avec entrain. Sa main saisit la quenouille, ses doigts dirigent le fuseau. Ses doigts s'ouvrent en faveur du pauvre, elle tend la main au malheureux.

Décevante est la grâce, et vaine la beauté ; la femme qui craint le Seigneur est seule digne de louange. Reconnaissez les fruits de son travail : sur la place publique, on fera l'éloge de son activité.

Traduction AELF 

La femme vaillante, qui donc peut la trouver? Elle est plus précieuses que les perles.En ce 33° dimanche du temps ordinaire A, le portrait de la femme vaillante (Pr 31, 10-13.19-20.30-31).

Voici les quelques pistes pour la 1° lecture de ce dimanche :
- Quelles sont les qualités de la personne que j’admire?
- En qui n’ai-je pas suffisamment confiance?
- Quelle(s) personne(s) me donne(nt) du bonheur?
- Dans quel contexte me suis-je davantage ouvert(e) aux autres?

Pour les maris :
- Quelles sont les qualités de mon épouse?
- Comment est-ce que je parle d’elle?

Pour les épouses :
- Quelles sont les qualités que mon mari me reconnaît ?
- Quelles sont celles qu’il a du mal à reconnaître? Pourquoi?

Pour ceux qui travaillent (professionnellement ou à la maison) :
- Qui sait reconnaître les fruits de mon travail? Qui me le dit?
- De qui est-ce que je sais reconnaître les fruits de son travail? Quand lui ai-je dit?

Bonne semaine.
OJ+

Voir aussi le Psaume 127 (128) [DiMail 557]
Voir aussi la 2° lecture (1 Th 5, 1-6) [DiMail 370]
Voir aussi l'Evangile (Mt 25, 14-30) [DiMail 45]

Lire l'homélie "Talents à multiplier" (16.11.2014)

DiMails © 2006 -  Hébergé par Overblog