3° dimanche de Carême B (Exode 20, 1-17) (DiMail 205)

19/03/06
DiMail 205 (revu)

Sur le Sinaï, Dieu prononça toutes les paroles que voici :
« Je suis le Seigneur ton Dieu, qui t'ai fait sortir du pays d'Égypte, de la maison d'esclavage.
Tu n'auras pas d'autres dieux que moi.
Tu ne feras aucune idole, aucune image de ce qui est là-haut dans les cieux, ou en bas sur la terre, ou dans les eaux par-dessous la terre.
Tu ne te prosterneras pas devant ces images, pour leur rendre un culte. Car moi, le Seigneur ton Dieu, je suis un Dieu jaloux : chez ceux qui me haïssent, je punis la faute des pères sur les fils, jusqu'à la troisième et la quatrième génération ;
mais ceux qui m'aiment et observent mes commandements, je leur garde ma fidélité jusqu'à la millième génération.
Tu n'invoqueras pas le nom du Seigneur ton Dieu pour le mal, car le Seigneur ne laissera pas impuni celui qui invoque son nom pour le mal.
Tu feras du sabbat un mémorial, un jour sacré.
Pendant six jours tu travailleras et tu feras tout ton ouvrage ;
mais le septième jour est le jour du repos, sabbat en l'honneur du Seigneur ton Dieu : tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni tes bêtes, ni l'immigré qui réside dans ta ville.
Car en six jours le Seigneur a fait le ciel, la terre, la mer et tout ce qu'ils contiennent, mais il s'est reposé le septième jour. C'est pourquoi le Seigneur a béni le jour du sabbat et l'a consacré.
Honore ton père et ta mère, afin d'avoir longue vie sur la terre que te donne le Seigneur ton Dieu.
Tu ne commettras pas de meurtre.
Tu ne commettras pas d'adultère.
Tu ne commettras pas de vol.
Tu ne porteras pas de faux témoignage contre ton prochain.
Tu ne convoiteras pas la maison de ton prochain ; tu ne convoiteras pas la femme de ton prochain, ni son serviteur, ni sa servante, ni son boeuf, ni son âne : rien de ce qui lui appartient. »

Traduction AELF

Le Seigneur donne à Moïse les Dix CommandementsEn ce 3° dimanche de Carême B, le Seigneur Dieu donne ses Dix Paroles de Vie à son peuple (Ex 20, 1-17).
Voici quelques questions pour la 1° lecture de ce dimanche :
- Laquelle de ces Paroles m’aide le plus à vivre, à croire?
- Comment est-ce que je réagis face à un interdit?
- S’ils sont encore vivants, quel(s) lien(s), quel(s) rapport(s) est-ce que j’entretiens avec mon père et/ou ma mère?
- Quel(s) commandement(s) concernant le prochain n’ai-je pas respecté?
- De qui suis-je jaloux(se)? A quel propos?

Pour les couples et les (grands-) parents :
- Quel(s) inter-dit(s) ou limite(s) avons-nous (im)posé(e)(s) à nos (petits-) enfants? Comment évolue(n)t-il(s) en fonction de leur âge? Comment les faisons-nous respecter? Comment punissons-nous nos (petits-) enfants s’ils ne le(s) respectent pas?
- Comment nous reposons-nous en famille?

Pour ceux qui travaillent (professionnellement ou à la maison) :
- Comment est-ce que j’aime me reposer?
- Quelle place, quelle responsabilité ou quel poste m’est-il arrivé de convoiter?

Bonne semaine.
OJ+

Voir aussi le psaume 18 (19) [DiMail 572]
Voir aussi la 2° lecture (1 Co 1, 22-25) [DiMail 391]
Voir aussi l'Evangile
(Jn 2, 13-25) [DiMail 63]

DiMails © 2006 -  Hébergé par Overblog