1.11 Fête de la Toussaint (1 Jean 3, 1-3) (DiMail 366)

1/11/2008
DiMail 366

Mes bien-aimés,
voyez comme il est grand, l'amour dont le Père nous a comblés : il a voulu que nous soyons appelés enfants de Dieu — et nous le sommes.
Voilà pourquoi le monde ne peut pas nous connaître : puisqu'il n'a pas découvert Dieu.
 

Bien-aimés, dès maintenant, nous sommes enfants de Dieu, mais ce que nous serons ne paraît pas encore clairement. Nous le savons : lorsque le Fils de Dieu paraîtra, nous serons semblables à lui parce que nous le verrons tel qu'il est.  Et tout homme qui fonde sur lui une telle espérance se rend pur comme lui-même est pur.

Traduction AELF

En la fête de la Toussaint, St Jean fait découvrir que notre filiation divine nous fera ressembler au Fils unique (1 Jn 3, 1-3).
Voici quelques questions pour cette fête :
- A quoi est-ce que je reconnais la grandeur de l’Amour de Dieu ?
- Quand et comment ai-je pris conscience que j’étais enfant de Dieu ?
- Quel autre croyant ai-je mieux connu récemment ?
- Qu’est-ce que j’aimerais que le Seigneur me fasse devenir ?
- Qu’est-ce qui me manque pour être semblable au Fils de Dieu ?  

Pour les couples et les (grands-) parents :
- Comment l’amour de la personne que mon cœur aime me comble-t-il ? et celui de nos (petits-) enfants ?
- Sur quel(s) point(s) sommes-nous semblables et différents ?  

Pour ceux qui travaillent (professionnellement ou à la maison) :
- Quel grand projet professionnel ai-je envie de vivre ?
- Qu’est-ce que je ne vois pas encore clairement par rapport à mon avenir ?

Bonne fête.
OJ+

Voir aussi la 1° lecture (Ap 7, 2-4.9-14) [DiMail 297]
Voir aussi le psaume 23 (24) [DiMail 499]
Voir aussi l'Evangile (Mt 5, 1-12a) [DiMail 5]

Lire aussi l'homélie "La sainteté, l'ordinaire de la vie chrétienne" (1.11.2012)
Lire aussi l'homélie "La sainteté n'est pas une option" (1.11.2013) 
Lire l'homélie "Jésus, le bonheur du baptisé" (1.11.2014)
Lire l'homélie "La sainteté pour tous" (1.11.2015)

Lire l'homélie "Sur le chemin de la sainteté" (1.11.2016)

1 Jean 3,1

1 Jean 3,1

DiMails © 2006 -  Hébergé par Overblog