24 juin St Jean-Baptiste (Psaume 138 (139)) (DiMail 533)

24.06.2011
DiMail 533

Tu me scrutes et tu sais !
Tu sais quand je m'assois,
quand je me lève ;
de très loin, tu pénètres mes pensées.

Tous mes chemins te sont familiers.
C'est toi qui as créé mes reins,
qui m'as tissé dans le sein de ma mère.
Je reconnais devant toi le prodige, l'être étonnant que je suis.

Étonnantes sont tes œuvres
toute mon âme le sait.
Mes os n'étaient pas cachés pour toi

quand j'étais dans le sein de ma mère.

Traduction AELF

 

C'est toi qui as créé mes reins, qui m'as tissé dans le sein de ma mère.

En cette fête de St Jean-Baptiste, le psalmiste a découvert que le Seigneur le connaissait depuis sa création et il Lui dit son étonnement et son émerveillement (Ps 138 (139)).
Voici quelques questions pour le psaume de cette fête :
- Qu’est-ce que le Seigneur sait de moi mieux que moi-même ?
- Quels chemins de ma vie sont familiers au Seigneur ?
- Qu’est-ce que la connaissance du Seigneur à mon égard dès ma conception me fait découvrir sur l’amour qu’Il a pour moi ?
- Dans quels domaines suis-je un être étonnant ?
- Quelles œuvres du Seigneur puis-je qualifier d’étonnantes ?

Pour les couples et les (grands-) parents :
- Lors de la conception et de la grossesse de nos enfants, quand avons-nous pris conscience de l’amour du Seigneur pour chacun d’eux ?
- Quel est notre étonnement le plus grand dans nos vies conjugale, parentale et familiale ?

Pour ceux qui travaillent (professionnellement ou à la maison) :
- Qui me scrute ou mon travail et cherche à me faire tomber ?
- A qui ai-je exprimé la qualité de son travail ?

Bonne semaine.
OJ+ 

Voir aussi la 1° lecture (Is 49, 1-6) [DiMail 150]
Voir aussi la 2° lecture (Ac 13, 22-26) [DiMail 336]
Voir aussi l'Evangile (Lc 1, 57-66.80) [DiMail 273]

DiMails © 2006 -  Hébergé par Overblog