17° dimanche du Temps ordinaire A (Matthieu 13, 44-52) (DiMail 31)

28/07/02
DiMail 31 (non revu)

Jésus disait à la foule cette parabole :
« Le Royaume des cieux est comparable à un trésor caché dans un champ ; l'homme qui l'a découvert le cache de nouveau. Dans sa joie, il va vendre tout ce qu'il possède, et il achète ce champ.
Ou encore : Le Royaume des cieux est comparable à un négociant qui recherche des perles fines. Ayant trouvé une perle de grande valeur, il va vendre tout ce qu'il possède, et il achète la perle.
Le Royaume des cieux est encore comparable à un filet qu'on jette dans la mer, et qui ramène toutes sortes de poissons. Quand il est plein, on le tire sur le rivage, on s'assied, on ramasse dans des paniers ce qui est bon, et on rejette ce qui ne vaut rien. Ainsi en sera-t-il à la fin du monde : les anges viendront séparer les méchants des justes et les jetteront dans la fournaise : là il y aura des pleurs et des grincements de dents.
Avez-vous compris tout cela ? — Oui », lui répondent-ils.
Jésus ajouta : « C'est ainsi que tout scribe devenu disciple du Royaume des cieux est comparable à un maître de maison qui tire de son trésor du neuf et de l'ancien. »

Traduction AELF

En ce 17° dimanche du temps ordinaire A, la liturgie nous propose la fin du chapitre 13 (Mt 13, 44-52).
Nous écoutons les trois dernières paraboles qui commencent par « Le Royaume des Cieux est comparable à ... ». Si les 2 premières paraboles (trésor et pierre précieuse) présentent le point de vue de la terre, du côté des hommes, la dernière (filet) "la terre vue du ciel", du côté de Dieu.
Voici quelques questions pour l'Evangile de ce dimanche :
- Qu'est-ce que cette pierre précieuse et ce trésor représentent pour moi?
- Qu'est-ce que je cherche dans ma vie? dans ma foi? seul(e) ou avec d'autres?
- Sur qui puis-je compter dans cette recherche?
- Qu'est-ce que je découvre qui me donne de la joie? Pourquoi?
- A quelle(s) occasion(s) ai-je découvert que le Seigneur se met à ma recherche et qu'il a pu me "prendre" dans son filet?

Pour les couples et les (grands-) parents :
- Quelle comparaison contemporaine pourrais-je utiliser pour parler du Royaume des cieux à  nos (petits-) enfants  ?
- Quand avons-nous été témoins de la grâce du Royaume des cieux dans la vie de nos (petits-) enfants ?

Pour ceux qui travaillent (professionnellement ou à la maison) :
- Quelle réalité de l'entreprise pourrait servir pour parler du Royaume des cieux ?
- Quand ai-je parlé de ma foi en m'appuyant sur une des paraboles de Jésus sur le Royaume des cieux ?

Une mise en garde : « Si tu cherches le mal dans l'humanité, tu peux être sûr que tu le trouveras. » (Abraham Lincoln)

Bonne semaine.
OJ+

Voir aussi la 1° lecture (1 R 3, 5.7-12) [DiMail 342]
Voir aussi le psaume (Ps 118 (119)) [DiMail 537]
Voir aussi la 2° lecture (Rm 8, 28-30) [DiMail 343]

Lire l'homélie "Chasse au trésor et filet protecteur" (30.07.2017)

Le Royaume des cieux est encore comparable à un filet qu'on jette dans la mer, et qui ramène toutes sortes de poissons.

Le Royaume des cieux est encore comparable à un filet qu'on jette dans la mer, et qui ramène toutes sortes de poissons.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
DiMails © 2006 -  Hébergé par Overblog