29 juin St Pierre et St Paul (2 Timothée 4, 6-8.16-18) (DiMail 337)

29.06.2008
DiMail 337 

Me voici déjà offert en sacrifice, le moment de mon départ est venu. Je me suis bien battu, j'ai tenu jusqu'au bout de la course, je suis resté fidèle. Je n'ai plus qu'à recevoir la récompense du vainqueur : dans sa justice, le Seigneur, le juge impartial, me la remettra en ce jour-là, comme à tous ceux qui auront désiré avec amour sa manifestation dans la gloire. La première fois que j'ai présenté ma défense, personne ne m'a soutenu : tous m'ont abandonné. Que Dieu ne leur en tienne pas rigueur. Le Seigneur, lui, m'a assisté. Il m'a rempli de force pour que je puisse annoncer jusqu'au bout l'Évangile et le faire entendre à toutes les nations païennes. J'ai échappé à la gueule du lion ; le Seigneur me fera encore échapper à tout ce qu'on fait pour me nuire. Il me sauvera et me fera entrer au ciel, dans son Royaume. À lui la gloire pour les siècles des siècles. Amen.

Traduction AELF

En cette fête des saints Pierre et Paul, au nom de sa fidélité, Paul a la certitude que le Seigneur continuera à l’aider (2 Tm 4, 6-8.16-18).
Voici quelques questions pour la 2° lecture de cette fête :
- Comment est-ce que j’apprends à m’associer à l’offrande du Christ lors de l’Eucharistie ?
- Comment est-ce que je prépare déjà mon départ possible à tout moment vers la Maison du Père ?
- Qu’est-ce qui me faire tenir jusqu’au bout ce qui m’est demandé ?
- A quelle(s) personne(s) est-ce que je veux que Dieu ne lui (leur) en tienne pas rigueur ?
- Dans quelle(s) circonstance(s) le Seigneur m’a-t-Il assisté(e) notamment pour témoigner de la foi et proposer de l’annoncer ?

Pour les couples et les (grands-) parents :
- Qu(i)’ est-ce qui nous aide à grandir dans une fidélité de cœur et d’esprit ?
- Comment nous sommes-nous aidés mutuellement dans une période difficile ? Comment le Seigneur nous a-t-Il aidés directement ou par l’intermédiaire d’une autre personne ?

Pour ceux qui travaillent (professionnellement ou à la maison) :
- Quand ai-je eu l’impression d’avoir tout fait et d’avoir tout pris tous les moyens sans pour autant qu’une situation ne se soit finalement débloquée ?
- Qui ne m’a pas abandonné dans une situation difficile ? Qui n’ai-je pas abandonné dans une situation difficile ?

Bonne année St Paul.
OJ+

Voir aussi la 1° lecture (Ac 12, 1-11) [DiMail 405]
Voir aussi le psaume 33 (34) [DiMail 587]
Voir
aussi l'Evangile (Mt 16, 13-19) [DiMail 77

Lire l'homélie "Questions, libération et relecture" (29.06.2014)

Je me suis bien battu, j'ai tenu jusqu'au bout de la course

Je me suis bien battu, j'ai tenu jusqu'au bout de la course

DiMails © 2006 -  Hébergé par Overblog