12° dimanche du Temps ordinaire A (Jérémie 20, 10-13) (DiMail 172)

19/06/05
DiMail 172 (revu)

Moi Jérémie, j’entends les calomnies de la foule : « Dénoncez-le ! Allons le dénoncer, celui-là, l’Épouvante-de-tous-côtés. »
Tous mes amis guettent mes faux pas, ils disent : « Peut-être se laissera-t-il séduire... Nous réussirons, et nous prendrons sur lui notre revanche ! »
Mais le Seigneur est avec moi, tel un guerrier redoutable : mes persécuteurs trébucheront, ils ne réussiront pas. Leur défaite les couvrira de honte, d’une confusion éternelle, inoubliable.
Seigneur de l’univers, toi qui scrutes l’homme juste, toi qui vois les reins et les cœurs,
fais-moi voir la revanche que tu leur infligeras,
car c’est à toi que j’ai remis ma cause.
Chantez le Seigneur, louez le Seigneur :
il a délivré le malheureux de la main des méchants.

Nouvelle traduction liturgique de la Bible

En ce 12° dimanche du temps ordinaire, le prophète Jérémie dont la vie est menacée met sa foi en Dieu (Jr 20, 10-13).
Voici les quelques questions pour la 1° lecture de ce dimanche :
- Quelle(s) menace(s) ai-je entendu contre moi?
- Comment ai-je réagi dans ces circonstances?
- Qu’est-ce qui pourrait me séduire et me faire quitter le chemin où je veux marcher et vivre?
- Lors de quel(s) événement(s) pénible(s) ai-je senti la présence du Seigneur à mes côtés?
- Quand est-ce que je fais du chant ma prière?

Pour les couples et les (grands-) parents :
- Quand nous sommes-nous sentis menacés?
- Quel motif d’action de grâce voulons adresser au Seigneur?

Pour ceux qui travaillent (professionnellement ou à la maison) :
- Quand est-ce que je me suis senti(e) seul(e) face à un groupe?
- Quand n’ai-je pas regretté d’être resté(e) dans le droit et la justice?

Bonne semaine.
OJ+

Voir aussi le psaume 68 (69) [DiMail 643]
Voir aussi la 2° lecture (Rm 5, 12-15) [DiMail 335]
Voir aussi l'Evangile (Mt 10, 26-33) [DiMail 26]

12° dimanche du Temps ordinaire A (Jérémie 20, 10-13) (DiMail 172)
DiMails © 2006 -  Hébergé par Overblog