14° dimanche du Temps ordinaire C (Galates 6, 14-18) (DiMail 467)

4.07.2010
DiMail 468

Que la croix de notre Seigneur Jésus Christ reste mon seul orgueil. Par elle, le monde est à jamais crucifié pour moi, et moi pour le monde.
Ce qui compte, ce n'est pas d'avoir ou de ne pas avoir la circoncision, c'est la création nouvelle.
Pour tous ceux qui suivent cette règle de vie et pour le véritable Israël de Dieu, paix et miséricorde.
Dès lors, que personne ne vienne me tourmenter. Car moi, je porte dans mon corps la marque des souffrances de Jésus.
Frères, que la grâce de notre Seigneur Jésus Christ soit avec votre esprit. Amen.

Traduction AELF

En ce 14° dimanche du Temps ordinaire C, Paul présente son rapport à la croix et à Jésus crucifié (Ga 6, 14-18).
Voici quelques questions pour la 2° lecture de ce dimanche :
- Quel est mon rapport avec la croix du Christ ?
- Dans quel(s) domaine(s) ai-je de l'orgueil ?
- Qu'est-ce qui compte pour moi ?
- Qu'est-ce que je me donne comme règle de vie ?
- Qu'est-ce qui me tourmente ?
- Quelles sont les marques que je porte sur mon corps ?
Pour les couples et les (grands-) parents :
- Qu'est-ce qui compte pour notre couple et notre famille ?
- Quelle(s) souffrance(s) de la personne que j'aime est-ce que je porte avec elle?
Pour ceux qui travaillent (professionnellement ou à la maison) :
- Quel sujet ou quelle personne me tourmente ? Depuis quand ?
- Quand ai-je vu la grâce de notre Seigneur Jésus Christ à l'oeuvre dans une situation professionnelle difficile ?

Bonne semaine.
OJ+

Voir aussi la 1° lecture (Is 66, 10-14) [DiMail 276]
Voir aussi le psaume 65 (66) [DiMail 528]
Voir aussi l'Evangile (Lc 10, 1-12.17-20) [DiMail 127]

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
DiMails © 2006 -  Hébergé par Overblog