32° dimanche du Temps ordinaire C (2 Martyrs (Maccabées) 7, 1-2.9-14) (DiMail 299)

11.11.2007
DiMail 299

Sept frères avaient été arrêtés avec leur mère. À coups de fouet et de nerf de bœuf, le roi Antiochus voulut les contraindre à manger du porc, viande interdite.
L'un d'eux déclara au nom de tous : « Que cherches-tu à savoir de nous ? Nous sommes prêts à mourir plutôt que de transgresser les lois de nos pères. »
Le deuxième frère lui dit, au moment de rendre le dernier soupir : « Tu es un scélérat, toi qui nous arraches à cette vie présente, mais puisque nous mourons par fidélité à ses lois, le Roi du monde nous ressuscitera pour une vie éternelle. »
Après celui-là, le troisième fut mis à la torture. Il tendit la langue aussitôt qu'on le lui ordonna, et il présenta les mains avec intrépidité, en déclarant avec noblesse : « C'est du Ciel que je tiens ces membres, mais à cause de sa Loi je les méprise, et c'est par lui que j'espère les retrouver. »
Le roi et sa suite furent frappés du courage de ce jeune homme qui comptait pour rien les souffrances.
Lorsque celui-ci fut mort, le quatrième frère fut soumis aux mêmes tortures.
Sur le point d'expirer, il parla ainsi : « Mieux vaut mourir par la main des hommes, quand on attend la résurrection promise par Dieu, tandis que toi, tu ne connaîtras pas la résurrection pour la vie éternelle. »

Traduction AELF

En ce 32° dimanche du temps ordinaire C, un peu plus de 160 ans avant J-C, les frères Maccabées persécutés expriment leur espérance en la résurrection des morts (2 M 7, 1-2.9-14).
Voici quelques questions pour la 1° lecture de ce dimanche :
- Qu’est-ce qu’on m’a obligé(e) à faire et que j’ai refusé au nom de ma foi ?
- Pour qu(o)i serais-je prêt(e) à mourir plutôt que de faire ce que je veux pas ?
- Qu’est-ce qui fonde mon espérance en ma propre résurrection des morts ?
- Qu(i)’est-ce qui me m’a torturé(e) ?
- Quelles personnes m’ont marqué(e) par leur courage face à la maladie, à la mort, à la souffrance, à la persécution ?
Pour les couples et les (grands-) parents :
- Pour quoi nos (petits-) enfants pourraient-ils être solidaires avec nous ?
- Comment transmettons-nous nos lois et valeurs à nos (petits-) enfants ?
Pour ceux qui travaillent (professionnellement ou à la maison) :
- A quel ordre ai-je refusé d’obéir au nom de ma foi et/ou de la morale chrétienne en invoquant l’objection de conscience ? 
- Lequel de mes collaborateurs ou de mes supérieurs m’a frappé(e) pour son courage dans une situation difficile ?

Bonne semaine.
OJ+

Voir aussi le psaume 16 (17) [DiMail 630]
Voir aussi la 2° lecture (2 Th 2,16 - 3,5) [DiMail 485]
Voir aussi l'Evangile (Lc 20, 27-38) [DiMail 142]

Lire l'homélie "Le Dieu des vivants" (10.11.2013)

Les fils de Judas Maccabée

Les fils de Judas Maccabée

DiMails © 2006 -  Hébergé par Overblog