30° dimanche du Temps ordinaire C (Luc 18, 9-14) (DiMail 140)

24.10.2004
DiMail 140 (revu)

Jésus dit une parabole pour certains hommes qui étaient convaincus d'être justes et qui méprisaient tous les autres :
« Deux hommes montèrent au Temple pour prier. L'un était pharisien, et l'autre, publicain.
Le pharisien se tenait là et priait en lui-même : 'Mon Dieu, je te rends grâce parce que je ne suis pas comme les autres hommes : voleurs, injustes, adultères, ou encore comme ce publicain. Je jeûne deux fois par semaine et je verse le dixième de tout ce que je gagne.'
Le publicain, lui, se tenait à distance et n'osait même pas lever les yeux vers le ciel ; mais il se frappait la poitrine, en disant : 'Mon Dieu, prends pitié du pécheur que je suis !'
Quand ce dernier rentra chez lui, c'est lui, je vous le déclare, qui était devenu juste, et non pas l'autre. Qui s'élève sera abaissé ; qui s'abaisse sera élevé. »

Traduction AELF

En ce 30° dimanche du temps ordinaire C, Jésus nous invite à prier en nous situant de façon juste sous le regard de Dieu et dans nos relations avec les autres (Lc 18, 9-14).
La messe est une véritable école de prières, car ce rassemblement communautaire éduque, nourrit et peut inspirer notre prière personnelle, voire la renouveler. La prière pénitentielle nous fait entrer dans la même attitude que le publicain de la parabole (18,13). La prière d’ouverture (appelée aussi collecte) est une demande de toute l’assemblée. La prière universelle est participation à la prière de toute l’Eglise pour ses membres, sa mission et le monde. La prière sur les offrandes est reconnaissance que tout don vient de Dieu. La prière eucharistique est l’action de grâce de l’Eglise pour le Christ qui nous a sauvés lors du mystère pascal dont nous célébrons le mémorial. Elle comprend une intercession pour tout le peuple de Dieu, les vivants comme les défunts. L’Eglise visible s’associe avec celle du Ciel unie au Christ (« par Lui, avec lui et en lui ») pour chanter la doxologie conclue par un Amen vigoureux. Suit la prière du Seigneur, le Notre Père. Vient enfin la prière après la communion où le prêtre demande les fruits de ce sacrement pour ceux qui ont communié.
Voici quelques questions pour l’Évangile de ce dimanche :
- Que m’est-il arrivé de comprendre sur moi-même grâce à une histoire que l’on m’avait racontée?
- Dans quelle attitude suis-je, quels sont mes sentiments par rapport aux autres, croyants ou non, lorsque je prie, que je vais à la messe?
- Comment Dieu a-t-il bonifié mon regard sur les autres et m’a-t-il permis de me situer en vérité devant lui, dans la prière?
- Pour quoi ai-je oublié de remercier Dieu?
- Quand est-ce que je me suis reconnu(e) pécheur pour la dernière fois?
Pour les couples et les (grands-) parents :
- Où en sommes-nous dans une prière en couple? Si c’est difficile, ne pourrions-nous pas nous inspirer de celle de Tobie et Sara (Tb 8, 5-8) ?
- Quel regard portons-nous sur les autres couples que nous connaissons bien? Quand est-ce que nous sommes nous-mêmes, et pourquoi n’avons-nous pas besoin de nous comparer à d’autres ?
Pour ceux qui travaillent (professionnellement ou à la maison) : 
- Dans l’ensemble de mes revenus, quelle est la part que je donne au Denier de l’Eglise, à des associations caritatives, ...?
- De quelle(s) personne(s) est-ce que je pense qu’elle(s) n’est (ne sont) pas à sa (leur) place 
?
Pour les ados :
- Dans quelle église est-ce que j'aime aller prier ?
- Qu
and est-ce que je me suis abaissé pour me mettre à la hauteur de quelqu'un?

Bonne semaine et bonne fête de la Toussaint.
OJ+

Voir aussi la 1° lecture (Si 35, 12-14.16-18) [DiMail 296]
Voir aussi le psaume 33 (34) [DiMail 629]
Voir aussi la 2° lecture (2 Tm 4, 6-8.16-18) [DiMail 483]

Lire l'homélie "Ce que Dieu fait à travers nous" (23.10.2016)

les prières du pharisien et du publicain

les prières du pharisien et du publicain

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
DiMails © 2006 -  Hébergé par Overblog