28° dimanche du Temps ordinaire C (Luc 17, 11-19) (DiMail 138)

10.10.2004
DiMail 138 (revu)

Jésus, marchant vers Jérusalem, traversait la Samarie et la Galilée. Comme il entrait dans un village, dix lépreux vinrent à sa rencontre. Ils s'arrêtèrent à distance et lui crièrent : « Jésus, maître, prends pitié de nous. »
En les voyant, Jésus leur dit : « Allez vous montrer aux prêtres. »
En cours de route, ils furent purifiés.
L'un d'eux, voyant qu'il était guéri, revint sur ses pas, en glorifiant Dieu à pleine voix. Il se jeta la face contre terre aux pieds de Jésus en lui rendant grâce. Or, c'était un Samaritain.
Alors Jésus demanda : « Est-ce que tous les dix n'ont pas été purifiés ? Et les neuf autres, où sont-ils ? On ne les a pas vus revenir pour rendre gloire à Dieu ; il n'y a que cet étranger ! »
Jésus lui dit : « Relève-toi et va : ta foi t'a sauvé. »

Traduction AELF

En ce 28° dimanche du temps ordinaire C, Jésus guérit 10 lépreux à distance (Lc 17, 11-19).
La lèpre est une maladie de peau qui est contagieuse. A cause des états d’impureté et des conséquences que cela peut avoir pour la foi, les juifs qui en sont atteints sont concernés par les prescriptions du chapitre 13 du Lévitique. Ceux qui prendront le temps de le lire remarqueront que ce n’est pas un médecin qui examine le malade, mais un prêtre.
Au temps de Jésus, il y avait encore des lépreux.
Ce n’est pas parce que cette maladie a presque disparu de nombreux pays qu’elle ne peut pas réapparaître brusquement. Quand l’épidémie se répand, personne n’en est protégé. N’oublions pas certains fléaux contemporains, les nouvelles « pestes », ont un mode de propagation analogue ou suscitent aussi la peur.

Voici quelques questions pour l’Évangile de ce dimanche :
- Quand je voyage, comment est-ce que je prends le temps de découvrir la région que je traverse?
- Avec quelle personne est-ce que je voudrais qu’il existe une certaine distance?
- Après avoir été exaucé(e) par Dieu, comment est-ce que je lui exprime ma reconnaissance?
- Comment la messe est-elle pour moi l’équivalent de cette rencontre entre le lépreux et Jésus
(rencontre, prière pénitentielle, écoute et foi en la parole de Jésus, guérison, reconnaissance de la Gloire de Dieu, action de grâce, envoi) ?
- Comment puis-je permettre à d’autres d’entrer dans l’action de grâce avec moi?

Pour les couples et les (grands-) parents :
- Savons-nous nous demander pardon et nous le donner?
- Quand est-ce que je remercie l’autre de ce qu’il/elle fait pour moi? pour notre couple? pour notre famille?

Pour ceux qui travaillent (professionnellement ou à la maison) :
- Quand j’arrive à mon travail, à qui vais-je dire bonjour? Et qui vient vers moi?
- De qui est-ce que je me tiens à distance par peur
?
Pour les ados :
- Quand ai-je été ingrat(e) avec une personne qui m'avait aidé(e)?
- Pour quoi ai-je rendu gr
âce à Jésus récemment?

Bonne semaine.
OJ+

Voir aussi la 1° lecture (2 R 5, 14-17) [DiMail 294]
Voir aussi le psaume 97 (98) [DiMail 559]
Voir aussi la 2° lecture (2 Tm 2, 8-13) [DiMail 481]

Lire les homélies "Eclairage sur le mariage" (8.10.2016) et "Baptême et Eucharistie" (9.10.2016)

Voir aussi l'homélie "Regarder, penser, agir et parler comme Jésus" (13.10.2013)

lépreux

lépreux

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
DiMails © 2006 -  Hébergé par Overblog