18° dimanche du Temps ordinaire C (Qohélet 1,2 ; 2, 21-23) (Dimail 282)

5.08.2007
DiMail 282

Vanité des vanités, disait l'Ecclésiaste. Vanité des vanités, tout est vanité !

Un homme s'est donné de la peine ; il était avisé, il s'y connaissait, il a réussi. Et voilà qu'il doit laisser son bien à quelqu'un qui ne s'est donné aucune peine. Cela aussi est vanité, c'est un scandale.

En effet, que reste-t-il à l'homme de toute la peine et de tous les calculs pour lesquels il se fatigue sous le soleil ?
Tous les jours sont autant de souffrances, ses occupations sont autant de tourments : même la nuit, son cœur n'a pas de repos. Cela encore est vanité. 

Traduction AELF

Vanité des vanitésEn ce 18° dimanche du temps ordinaire C, le sage nous invite à revoir nos critères de réussite (Qo 1,2 ; 2, 21-23).
 Voici quelques questions pour la 1° lecture de ce dimanche :
- Qu’est-ce qui est vanité dans ma vie ?
- Quelles sont mes réussites ?

- Pour qu(o)i me suis-je donné(e) de la peine ?
- Qu’est-ce qui me tourmente ?
- A quel(s) changement(s) suis-je invité(e) ?

Pour les couples et les (grands-) parents :
- Qu’est-ce qui pourrait, dans notre vie de couple, être de la vanité ?
- Le(s)quel(s) de nos (petits-) enfants nous inquiète(nt), même la nuit ?

Pour ceux qui travaillent (professionnellement ou à la maison) :
- Pour quel(s) projet(s) me suis-je donné(e) de la peine ?
- Quelle reconnaissance mon supérieur, mon entreprise, me témoignent-ils pour mon travail ?

Bonne semaine.
OJ+  

    Voici aussi le psaume 89 (90) [DiMail 621]
Voir aussi la 2° lecture (Col 3, 1-5.9-11) [DiMail 471

Voir aussi l'Evangile (Lc 12, 13-21) [DiMail 283]

Voir aussi l'homélie "Centripète ou centrifuge ?" (4.08.2013)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
DiMails © 2006 -  Hébergé par Overblog