Lumière dans l'épreuve Homélie 5° dim TO C (7.02.2016)

Dimanche 7 février 2016 5° TO B Dimanche de la Santé St PP Colombes

Lumière dans l'épreuve

Après la pêche miraculeuse, Simon-Pierre est tombé au pied de Jésus.Simon-Pierre est tombé à genoux devant Jésus après avoir pêché tant de poissons sur son ordre, alors qu’il n’avait rien pris toute la nuit, et son cri : je suis un homme pécheur, sont très proches de ce qui saisit un malade qui serait guéri de façon inexpliquée et que l’Eglise reconnaîtra, peut-être plus tard, comme un miracle à Lourdes ou à la suite d’une prière adressée à un saint, un bienheureux ou un baptisé dont tout laisse penser que, mort, il est auprès de Dieu parmi les saints.

Nos frères et sœurs de tous âges, malades dans leur corps, leur esprit ou leur cœur, de façon visible ou non, ceux dont les forces physiques et l’autonomie diminuent jour après jour, qui demandent à recevoir en ce dimanche le sacrement des malades, font une démarche pleine d’humilité, devant nous. Sacrement des malades : imposition des mains puis onction de l'huile sainte sur le front et dans les mainsAlors qu’ils sont sûrement découragés comme Simon à certains moments, le Seigneur Jésus veut s’approcher d’eux pour les réconforter et leur manifester sa présence dans cette épreuve. Il les invite à faire un pas de plus dans la confiance. Aujourd’hui, il ne leur demande pas d’avancer au large ni de jeter leurs filets. Aujourd’hui, Jésus les invite à Le laisser agir dans leurs faiblesses, leur maladie, leur manque d’espérance, leur peine. A chacun d’eux, il veut communiquer une grâce, celle de la paix du cœur pour vivre cette étape difficile et douloureuse de leur vie dans la foi et l’espérance.

C’est dans l’expérience de l’échec de la pêche, dont c’était pourtant son métier, que Simon va renaître à une vie nouvelle de pécheur d’hommes. C’est au cœur du découragement que le Seigneur vient le chercher et l’appeler pour lui donner le sens de sa vie, une mission universelle. Appel à aller un peu plus au large, avec votre surf, votre pédalo, votre barque, votre trottinette, votre vélo, votre moto ou votre auto ...Je vois donc pour notre communauté un appel plus pressant à avancer un peu plus au large au cours du Carême pour présenter au Seigneur Jésus les lieux de nos vies où nous peinons pour qu’Il vienne travailler avec nous, ainsi que nos obscurités pour qu'Il nous éclaire de la lumière de Pâques. Laissons-Le nous indiquer la mission qu’Il attend de chacun dans notre communauté en fonction des charismes qu’il répartit et du don fait à chacun afin que nous Le servions et que nous Le suivions avec joie et enthousiasme.

Is 6, 1-2a.3-8 ; Ps 137 ; 1 Co 15, 1-11 ; Lc 5, 1-11
P. Olivier Joncour

Onction des malades pendant la messe

DiMails © 2006 -  Hébergé par Overblog