Miséricorde à la crèche Homélie Epiphanie (3.01.2016)

Dimanche 3 janvier 2016 Epiphanie SEH et St PP Colombes

Miséricorde à la crèche

En cette Année de la Miséricorde, avant même le Golgotha et la croix, nous découvrons que la crèche est « une oasis de miséricorde » (MV 12) pour tous. Nous aussi, allons nous renseigner avec précision sur l’enfant.

Les mages, suivant l'étoile, vont à la crèche se prosterner devant le Roi des JuifsM comme Mages. Ce sont des étrangers, des païens qui symbolisent toute l’humanité qui a soif d’absolu, de grandeur et qui cherche Dieu sans parfois le savoir. Ce sont des scientifiques. Contrairement à notre époque, on ne pensait qu’il y avait une opposition entre la foi et la science, ou plutôt entre les sciences et les religions. Elles se situent sur des plans différents. Les sciences, en effet, essaient de répondre à la question du ‘Comment ?’ mais ne peuvent pas répondre à celle du ‘Pourquoi ?’, ni du ‘Pour quoi ?’, c’est-à-dire celle du sens de la vie. Les mages représentent ceux qui sont en recherche, ceux qui pensent autrement que nous, qui croient autrement, sans porter de jugement sur ce croire. En tous cas, ils sont venus à Jésus tels qu’ils sont !
Jérusalem à l'époque de JésusI ou J [comme en latin] comme Jérusalem. C’est la capitale de la Judée. C’est là qu’habite Hérode le Grand. Pas étonnant que les mages s’y arrêtent lorsqu’ils cherchent le roi des Juifs. Aujourd’hui, Jérusalem est une ville de tensions et en tension. Il n’y a pas une année où il n’y ait pas une émeute dans la vieille ville qui est si importante pour les juifs, les chrétiens et les musulmans. Demandons au Seigneur qu’il fasse advenir la paix – shalom en hébreu – pour ses habitants et les pèlerins, pour que son nom réalise ce qu’il signifie : ‘héritage de paix’.
S comme Saba et Seba. C’est lointain, un ailleurs, comme Tarsis qui se situe sur la côte méditerranéenne de l’Espagne, et les îles. Le peuple d’Israël n’est pas choisi pour lui seul mais pour l’autre part de l’humanité.
E comme Etoile. C’est un astre plus ou moins lointain. Avec le grand astre du jour et le petit de la nuit, les étoiles ont été créées le 4° jour, le jour central de la semaine inaugurale (Gn 1,14-19). Bien avant les cartes Michelin et la technologie du GPS, les nomades et les marins se servait de la carte des étoiles dans le ciel pour se repérer sur la terre. Ici, l’étoile sert de guide. Ce signe devait renvoyer à un événement à venir : la naissance du roi des juifs. Elle les a conduits à Jésus, la Lumière du Monde (Jn 8,12). Repérons les étoiles qui nous ont conduits à Jésus et devenons étoiles pour des assoiffés et des affamés pour les conduire au Fils de Dieu Sauveur.
R comme Roi et ici, le roi des Juifs. C’est celui qui est choisi pour servir son peuple. Prions pour tous ceux qui ont des responsabilités : les parents, les chefs d’entreprise, d’équipe, les managers, les gouvernants, les évêques.
I comme Joie La très grande joie de la rencontre avec Jésus : la joie d’être regardé, aimé, pardonné, libéré, et de vivre en frères celle « de l’Evangile ». C’est la joie pour ce que l’enfant de la crèche représente au-delà du visible.
C comme Cœur C’est lui que Dieu vient éduquer patiemment pour que nous aimions comme Lui par nos regards, nos paroles, et nos actes.
O comme Offrir Nous l’avons vécu pendant ce temps de Noël où nous avons donné et reçu des cadeaux, mais aussi de la qualité de relation en famille et entre amis. Offrir, c’est toujours donner sans attendre en retour.
L'or, la myrrhe et l'encens apportés par les magesR comme Richesses Dans les coffrets des mages, il y a l’or pour Dieu et le roi, l’encens pour le Grand Prêtre (He) et la myrrhe pour l’homme mortel.
D comme Dieu On a failli l’oublier, non ? Pourtant, c’est Lui qui est le réalisateur. C’est Lui qui a choisi les lieux et écrit une partie du scénario en annonçant par la bouche de Michée : Bethléem, […] de toi sortira un chef, qui sera le berger de mon peuple Israël. C’est Lui qui a fait le casting : Marie, Joseph, Zacharie et même son Fils envoyé sauver l’humanité. C’est Lui qui s’est servi d’une étoile pour guider les mages, et de leur intelligence pour leur faire comprendre qu’elle était différente des autres.
Jésus est aussi Emmanuel, Dieu avec nousE comme Enfant C’est bien un nouveau-né que nous voyons à côté de Marie. Pourtant, les mages savaient qu’il y a plus que n’importe quel autre enfant, sinon ils n’auraient pas marché aussi longtemps. L’évangéliste s’est aussi renseigné avec précision sur Jésus, dont le nom est porteur de sens : ‘le Seigneur sauve’ (Mt 1,21b). Rappelons-nous aussi cet autre prénom qui commence par E, Emmanuel, qui veut dire ‘Dieu avec nous’ (Mt 1,23b) ! Si on y pense bien, c’est énorme. Et c’est toujours le cas !

Pourtant, finalement, dans le visage de ce petit enfant de la crèche dont nous ne nous devons pas nous lasser, nous contemplons « le visage de la miséricorde du Père. [… qui] envoya son Fils né de la Vierge Marie pour nous révéler de façon définitive son amour. Qui le voit a vu le Père (cf. Jn 14,9). » (MV 1) Dans ce voyage, la destination n’est pas la plus importante, mais c’est surtout le voyage, les rencontres et les changements intérieurs qui ont été intéressants et riches !

Is 60, 1-6 ; Ps 71 ; Ep 3, 2-3a.5-6 ; Mt 2, 1-12
P. Olivier Joncour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
DiMails © 2006 -  Hébergé par Overblog